Charles Leclerc pointe Sebastian Vettel alors que Ferrari domine les essais du GP de Belgique


Charles Leclerc a rebondi pour devancer son coéquipier Sebastian Vettel alors que Ferrari a dominé les deux séances d'essais libres de vendredi pour le Grand Prix de Belgique ce week-end. Les deux Ferrari ont dominé les temps devant le duo Mercedes Valtteri Bottas et Lewis Hamilton lors d'un après-midi chaud et humide sur le majestueux circuit de Spa-Francorchamps en Ardennes.

Leclerc a ouvert la voie avec un meilleur tour d'une minute et 44,123 secondes pour devancer le quadruple champion du monde Vettel de six dixièmes de seconde, alors que Ferrari a continué dans l'après-midi où ils s'étaient arrêtés dans l'action du matin, lorsque l'Allemand Vettel a mené le Monégasque.

Bottas, confirmé jeudi pour rester avec Mercedes la saison prochaine, était un peu plus de huitièmes de dixièmes de seconde de retard, légèrement devant Hamilton.

La session s'est terminée prématurément lorsque la voiture Racing Point de Sergio Perez s'est arrêtée avec un incendie autour du système d'échappement. Une voiture de sécurité virtuelle a été déployée, puis l'action a été signalée par un drapeau rouge, et avec seulement deux minutes restantes, la session n'a pas été redémarrée.

Le Mexicain Perez roulait avec un groupe motopropulseur Mercedes amélioré, tout comme Vettel et le leader du championnat Hamilton, ce dernier ayant eu des problèmes le matin avec son nouveau moteur.

Perez a terminé cinquième, devant Max Verstappen de Red Bull et Kimi Raikkonen d'Alfa Romeo, avec Lance Stroll huitième au deuxième Racing Point devant Daniel Ricciardo de Renault et le nouveau coéquipier de Verstappen Alexander Albon, qui a terminé 10e.

"La journée a été plutôt calme et je me sens tout à fait à l'aise avec les gars – ils ont été très gentils avec moi", a déclaré le coureur thaïlandais né à Londres Albon après sa première journée avec Red Bull. "Je pouvais sentir les forces G supplémentaires et ce fut une belle journée pour moi."

La session s'est déroulée par temps chaud avec peu d'incidents alors que les équipes se préparaient pour la première course depuis la pause estivale européenne du sport.

Promu

L'incendie de Perez a fait suite à un curieux rapport de Stroll selon lequel il pouvait sentir une odeur de brûlé dans sa voiture sœur en arrivant pour un arrêt au stand tardif.

Ferrari était la seule grande équipe et le seul fournisseur de moteurs à ne pas avoir présenté de moteur révisé ce week-end.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest