Championnats d'Asie de lutte: Sunil Kumar remporte la première médaille d'or gréco-romaine de l'Inde en 27 ans


Sunil Kumar a dominé mardi Azat Salidinov du Kirghizistan 5-0 dans le combat au sommet de 87 kg pour mettre fin aux 27 ans de sécheresse pour la médaille d'or en Inde dans la catégorie gréco-romaine lors des championnats asiatiques de lutte à Delhi mardi. Avant Sunil, Pappu Yadav avait remporté le titre gréco-romain de 48 kg en 1993. Sunil, avec sa défense complète, a réussi à tenir Salidinov à distance pendant la majeure partie du combat. Salidinov n'avait aucune réponse à la stratégie de l'Indien et finit par tomber assez facilement.

Plus tôt, Sunil a fait un retour impressionnant dans son combat en demi-finale pour atteindre la finale. Il a perdu 1-8 contre son adversaire kazakh Azamat Kustubayev, mais a fait un grand retour, empochant 11 points au trot pour remporter le combat 12-8.

En 2019 également, Kumar avait atteint la finale et terminé avec une médaille d'argent.

"Je me sens heureux d'avoir remporté la première médaille d'or de l'Inde aujourd'hui. J'ai travaillé très dur sur mes techniques au sol et cela fait du bien d'avoir fait mieux que ma performance de l'an dernier", a déclaré Sunil plus tard.

Avant la médaille d'or historique de Sunil, Arjun Halakurki (55 kg) a remporté une médaille de bronze en battant Donghyeok Won, de Corée, 7-4.

Arjun a commencé le combat lentement et a perdu 1-4 en première période. Mais l'Indien n'a pas abandonné et est revenu en force, arrachant six points consécutifs avec une combinaison de bonne défense et d'attaque.

Arjun a perdu son match de demi-finale contre l'Iranien Pouya Mohammad Naserpour plus tôt dans la journée.

L'Inde espère une troisième médaille, Mehar Singh (130 kg), cependant, a perdu de peu son combat pour la médaille de bronze contre Roman Kim du Kirghizistan 2-3.

Mehar ressentait les séquelles de sa blessure au poignet qu'il avait subie lors de sa demi-finale.

En demi-finale, Mehar a perdu 1-9 contre Minseok Kim, de Corée. Mehar avait fait partie de l'équipe indienne à la dernière minute.

Trois jours seulement avant le tournoi, Naveen, le numéro un indien en 130 kg, s'est retiré de l'épreuve en raison d'une blessure.

Mehar a remplacé Naveen et a remporté son combat d'ouverture contre Daler Rakhmatov d'Ouzbékistan.

Lors du premier combat de qualification de la journée, Sajan, qui était l'un des grands espoirs de médaille de l'Inde, a perdu de manière décevante.

Il a été opposé au champion d'Asie des moins de 23 ans Renat Iliazuulu du Kirghizistan au premier tour.

Promu

Le lutteur indien n'a pas pu égaler l'assaut initial d'Iliazuulu et a perdu 6-9. Sachin Rana (63 kg) a fait face à une défaite massive contre Elmurat Tasmuradov par une marge de 8-0.

Il a ensuite été opposé à Yernur Fidakhmetov, du Kazakhstan, où il n'a pas pu relever un grand défi et a perdu 6-3 lors de son combat de repêchage.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest