Championnats d’Asie de boxe U-22: l’Inde se retire face à la menace de Covid-19, selon un rapport

L’Inde se retirerait des C’ships asiatiques de boxe U-22.© Instagram

La Fédération indienne de boxe a décidé de se retirer des championnats asiatiques des moins de 22 ans pour hommes et femmes à Tachkent, en Ouzbékistan, en raison de la flambée mondiale de cas de COVID-19, mais est prête à participer si le tournoi est reporté à un moment où le la pandémie s’apaise. Une source fiable au sein de la fédération a confirmé au PTI qu’une lettre a été envoyée à la Confédération asiatique de boxe ainsi qu’au comité d’organisation du tournoi confirmant le retrait de l’Inde. L’événement devait se tenir du 20 au 30 janvier. L’événement asiatique devait initialement se tenir du 7 au 17 décembre de l’année dernière, mais a été reporté en raison de la pandémie.

La boxe indienne a été frappée par une crise COVID qui lui est propre. Le camp national senior masculin de Patiala a fait état de 26 cas, dont 20 boxeurs.

Les boxeurs nés en 1999, 2000, 2001 et 2002 sont éligibles pour participer à l’événement qui se tient pour la première fois sur le continent.

La compétition devait se dérouler dans 12 catégories de poids chez les femmes et 13 chez les hommes.

L’équipe masculine indienne comprenait entre autres le médaillé de bronze junior asiatique Mohammed Etash Khan (63,5 kg) et le champion national en titre Rohit Mor (60 kg).

Promu

L’équipe féminine comprenait des personnalités comme la championne du monde junior Arundhati Chaudhary (71 kg) et la médaillée internationale Jaismine (63 kg).

Chaudhary avait récemment fait la une des journaux en poursuivant la Fédération indienne de boxe pour ne pas avoir organisé d’essais dans sa catégorie de poids pour les championnats du monde en Turquie.

Sujets évoqués dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest