Championnats d'Asie d'athlétisme: l'équipe de relais 4x100m des hommes indiens est disqualifiée pour le croisement

L'équipe de relais 4×100 hommes indiens a été disqualifiée après qu'un membre du quatuor ait traversé sa voie lors de l'échange de témoin au match aller lors de la 22ème édition du championnat asiatique d'athlétisme, vendredi. L’équipe indienne composée de John Anoorup, de VK Elakkiya Dasan, de J Debnath et d’Amiya Kumar Mallick a terminé la course devant la Corée en photo-finish, mais a ensuite été disqualifiée à l’horreur du pays hôte. Ce fut une course sans heurts pour les Indiens jusqu’à la première et la deuxième jambe, mais le problème s’est posé lors de l’échange de matraque entre Debnath, qui dirigeait la troisième étape, et Mallick.

L’échange a pris un peu plus de temps que d’habitude et lorsqu’il prenait le relais de Debnath, Mallick, qui a également participé au 100m individuel, a traversé la voie.

Les Indiens couraient dans la troisième voie alors que les Coréens étaient dans la quatrième voie lors de la deuxième vague. L’équipe coréenne a été déclarée vainqueur de la course en 40,18 secondes. La Chine a remporté l’autre manche en un temps record de 39,06 secondes.

Le Taipei chinois s'est qualifié pour les finales avec un deuxième meilleur chrono de 39,40 secondes, tandis que la Thaïlande a obtenu le troisième meilleur temps de 39,48 secondes.

Les Indiens n'étaient pas les favoris dans cet événement, mais auraient pu se battre pour le bronze devant leur public.

"Lors des entraînements, l'échange de bâtons s'est bien déroulé mais aujourd'hui (vendredi), il s'est avéré que l'échange de bâtons n'était pas régulier et qu'il y avait une erreur", a déclaré Anoorup après la course.

Dans l'autre épreuve de la matinée, Anu Raghavan, Jauna Murmu et M Arpitha se sont qualifiés pour la finale du 400m haies féminin.

Juana (57,96secs) et Raghavan (58,26secs) ont terminé deuxième et troisième derrière le Vietnamien Nguyen Thi (57,34secs) dans la deuxième série tandis qu'Arpitha a pris la troisième place dans la première série en 1: 00,05.

Le meilleur Japonais du concours, Sayaka Aoki, qui a réalisé le meilleur score de sa saison, avec 56,32 secondes, s'est classé quatrième dans la première manche et s'est qualifié comme l'un des perdants les plus rapides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest