Championnats asiatiques de lutte: Sarita Mor en finale; Seema Bisla et Pooja se battent pour le bronze


La tenante du titre Sarita Mor a fait un retour impressionnant après une courte défaite en première ronde pour se qualifier pour la finale des 59 kg tandis que Seema Bisla (50 kg) et Pooja (76 kg) se battront pour les médailles de bronze après avoir perdu leurs demi-finales respectives aux Championnats d’Asie à Almaty, Kazakhstan jeudi.

Sarita, qui a remporté l’or aux championnats 2020 à New Delhi, a perdu son combat d’ouverture face à la Mongolie Shoovdor Baatarjav par 4-5 mais est revenue fortement au tour suivant contre la Kazakhstanaise Diana Kayumova, remportant par supériorité technique en première période.

La Kazkah maigre avait une bonne portée mais Sarita était agile et agressive. Après avoir gagné un point de passivité, Sarita a déchaîné une vague de mouvements, en commençant par un démontage et suivi avec une clé en boyau et quelques mouvements d’expositions.

Contre Nuraida Anarkulova du Kirghizistan en demi-finale, Sarita était à nouveau agressive dès le début et a terminé le combat en un tournemain avec des mouvements rapides après avoir pris la main sur son adversaire.

Elle a maintenant une chance de se venger de Shoovdor, qui a également atteint le choc au sommet.

Dans la compétition des 50 kg, Seema a eu un départ terrible car elle a perdu son premier combat à l’automne contre Valentina Ivanovna du Kazakshtan, mais a fait un retour en force au tour suivant contre la Mongole Anudari Nandintsetseg.

Traînant 0-2, Seema a embarqué avec un point de passivité et un démontage. Elle n’a jamais regardé en arrière après avoir gagné plus de points en utilisant une clé en boyau et a finalement remporté 7-3.

Elle a fait face à un défi difficile de l’Ouzbékistan Jasmina Immaeva en demi-finale qu’elle a perdu 2-3. Elle devra désormais battre Yung Hsun Lin de Taipei pour remporter la médaille de bronze.

En 76 kg, Pooja a remporté son premier combat 2-0 alors que la Coréenne Seoyeon Jeong était trop passive et a enchaîné avec une victoire par chute contre l’Ouzbékistan Ozoda Zaripboeva.

Gagnant principalement des points grâce à des attaques de la jambe droite, Pooja a trouvé un mouvement – encore une fois une attaque de la jambe droite – au début de la deuxième période, ce qui l’a amenée à épingler sa rivale.

Promu

Cependant, elle n’était pas à la hauteur d’Elmira Syzdykova en demi-finale alors que le Kazak l’a épinglée d’un coup étonnant.

Dans les 68 kg, Nisha a été évincée après avoir perdu ses deux combats à l’automne. Bien qu’elle ait dominé une partie importante de son combat au deuxième tour qu’elle menait 6-0 avec des attaques de la jambe droite, Nisha a perdu contre le Coréen Eun Sun Jeong. Elle avait perdu son premier tour contre Delgermaa Enkhsaikhan de Mongolie.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest