Athlétisme mondial: Jessica Ennis-Hill revient sur la scène mondiale avec style

Jessica Ennis-Hill était sur le point d'ajouter l'or à l'heptathlon du monde à son titre olympique dimanche, alors que l'espagnol Miguel Angel Lopez a brisé le cœur des Chinois lors du 20 km masculin.

Ennis-Hill, qui a retrouvé sa place dans la compétition majeure avec un certain panache après avoir accouché l'année dernière et affronté de nombreuses blessures insignifiantes, a profité d'une avance de 30 points sur son coéquipier britannique Katarina Johnson-Thompson.

Mais il y avait un drame dans le premier des trois événements quand une étonnante démonstration de bravoure de Johnson-Thompson s'est effondrée de façon spectaculaire alors qu'elle a échoué avec ses trois efforts dans le saut en longueur, sa discipline la plus puissante.

L'équipe britannique a d'abord protesté, mais a retiré son appel après avoir examiné les preuves et accepté que son dernier saut était vraiment une faute.

Cela laissait Ennis-Hall au sommet du classement avec 5706 points après avoir franchi 6,43 m dans le saut en longueur et obtenu un record de 42,51 m au javelot avec seulement 800 m à courir.

La Néerlandaise Nadine Broersen a terminé deuxième avec 5620 points, tandis que la Canadienne Brianne Theisen Eaton a pris le troisième rang (5612).

L'action de dimanche avait débuté avec la course de course masculine de 20 km, Angel Lopez, médaillé de bronze aux Jeux olympiques et espoir à la maison Wang Zhen, qui semblait prêt à remporter la première médaille d'or du pays hôte à Beijing après une victoire à 13 km.

"Le parcours était difficile et compliqué, plus la chaleur. Mes 200 derniers mètres ont été une sensation incroyable. Je me suis souvenu de tous ceux qui m'ont aidé", a déclaré le champion d'Europe.

Angel Lopez a marqué un record personnel de 1h 19min 14sec, Wang remportant la médaille d'argent (1:19:29) et le Canadien Benjamin Thorne décrochant la médaille de bronze au record national de 1:19:57.

Le détenteur du record du monde du Japon, Yusuke Suzuki, n'a pas réussi à terminer, le favori de la médaille d'or a été éliminé juste après la mi-course, accusant son problème d'une blessure au bassin.

La première ronde du 100 m féminin a vu tous les favoris habituels progresser vers la demi-finale de lundi.

La double championne olympique de la Jamaïque, Shelly-Ann Fraser-Pryce, a commencé sa quête d'un troisième titre de sprint sans précédent avec une nouvelle coiffure.

Sa petite crinière tressée et vert vif, la petite Jamaïcaine s’est également vantée d’une guirlande de fleurs jaunes alors qu’elle sillonnait la ligne en 10,88 secondes, la qualification la plus rapide avec l’Américain Tori Bowie.

"J'ai été capable de me recentrer après le faux départ, de me concentrer sur ce qui est important", a-t-elle déclaré.

"Gagner un troisième titre mondial? Eh bien, chaque championnat est différent, il s'agit d'un nouveau championnat. Aujourd'hui, nous sommes sur le point de finir."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest