Ashleigh Barty vient de Set Down pour battre Coco Gauff lors de la préparation de l’Open d’Australie

Le numéro un mondial Ashleigh Barty est venu d’un set et d’une panne pour vaincre l’adolescente américaine Coco Gauff au deuxième tour de l’Adelaide International mercredi. Barty, qui a disputé son premier match en simple depuis l’US Open en septembre, s’est offert un entraînement de match parfait avant l’Open d’Australie avec une victoire écrasante de 4-6, 7-5, 6-1 sur la joueuse de 17 ans. Dans un match de vraie qualité des deux joueurs, Barty a eu du mal à trouver son rythme au début alors que Gauff a tiré vainqueur après vainqueur, remportant un premier set serré en 48 minutes. Gauff a ensuite battu l’Australien dans le cinquième jeu du deuxième et est apparu sur la bonne voie pour un bouleversement.

Mais Barty a progressivement trouvé sa gamme et s’est cassé à 3-4 pour égaliser les procédures, puis s’est à nouveau cassé à 6-5 pour revenir sur les termes.

Elle s’est enfuie avec le troisième contre un Gauff de plus en plus abattu, concluant le match en deux heures et 12 minutes.

« J’ai l’impression d’avoir joué un match d’assez bonne qualité étant donné que c’était mon premier match en quelques mois », a déclaré Barty, qui a mis fin à sa saison après l’US Open à cause de la pandémie.

« Je sentais que je devenais de mieux en mieux au fur et à mesure que le match avançait. »

Plus tôt, les préparatifs de l’Open d’Aryna Sabalenka ont pris un coup lorsque le numéro deux mondial est sorti au deuxième tour.

La Biélorusse, qui n’a pas encore remporté de Grand Chelem, s’est autodétruite sur son service alors que Kaja Juvan, 100e classée, a décroché la plus grande victoire de sa carrière, 7-6 (8/6), 6-1.

Après un premier set serré, l’action de service de Sabalenka l’a abandonnée dans le second, donnant pratiquement le match à son adversaire slovène.

Sabalenka a servi 18 doubles fautes dans le match – 11 dans le deuxième set – avec bon nombre de ses deuxièmes services touchant la base du filet ou manquant complètement le terrain.

Elle n’a remporté que quatre points au service dans le deuxième set et à un moment donné, elle a levé les bras en triomphe lorsqu’elle a décroché un deuxième service.

Juvan, qui est entrée dans le match en tant que numéro 100 mondial mais qui terminera désormais le tournoi au moins 83e, a déclaré qu’elle se sentait désolée pour Sabalenka dans le deuxième set.

« J’ai vraiment apprécié le premier set – j’adore quand le match est serré et compétitif », a déclaré le joueur de 21 ans.

« Je me sentais un peu désolé pour elle à certains moments. Je savais qu’elle ne faisait pas de son mieux avec son service et nous savons tous ce que cela fait.

« Mais je me disais que ça peut tourner à tout moment alors j’essayais d’y rester jusqu’à la fin. »

L’Américaine Shelby Rogers a continué sur sa lancée lorsqu’elle a évincé la numéro six mondiale Maria Sakkari de la Grèce en trois sets.

Promu

Après que Rogers ait remporté le premier set sur un tie-break et mené 2-0 dans le deuxième, Sakkari, troisième tête de série, a remporté six matchs consécutifs et a semblé prendre le contrôle.

Mais Rogers s’est montré légèrement plus constant dans le troisième, gagnant 7-6 (7/5), 2-6, 6-4 pour organiser un quart de finale contre la septième tête de série Elena Rybakina du Kazakhstan.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest