Ashleigh Barty et Naomi Osaka font un départ gagnant à Melbourne


Ashleigh Barty et Naomi Osaka ont réussi leurs retours après de longues mises à pied mardi, peaufinant leurs préparatifs avant l’Open d’Australie. Dans le match de nuit, le numéro un mondial Barty a montré peu de rouille pour battre confortablement Ana Bogdan 6-3, 6-3 dans la Yarra Valley Classic. « J’ai manqué de venir ici en compétition, mais je me sentais bien ce soir », a-t-elle déclaré. L’Australienne a disputé son premier tournoi en 11 mois après avoir choisi de rester à la maison dans le Queensland relativement libre de Covid-19 pendant la pandémie et a même décidé de ne pas défendre sa couronne de Roland-Garros.

Barty, dans l’espoir de briser la sécheresse du titre en simple de son pays de 43 ans à l’Open d’Australie, a été obligée de travailler tôt avant de se jeter sur le service provisoire de Bogdan et elle s’est avérée beaucoup trop cohérente pour la Roumaine.

Le joueur de 24 ans joue ensuite la numéro 52 mondiale Marie Bouzkova.

Osaka a également fait un travail léger sur la Française Alize Cornet lors du premier match de compétition de la star japonaise depuis sa deuxième victoire à l’US Open.

Le triple champion du Grand Chelem a frappé 22 vainqueurs pour se qualifier pour le troisième tour du Gippsland Trophy avec une victoire 6-2, 6-2 à Melbourne.

« Je n’ai pas disputé de match depuis la finale à New York, j’étais vraiment très nerveux d’y entrer », a déclaré Osaka, qui a remporté l’Open d’Australie en 2019.

« Mais je suis vraiment content de la façon dont j’ai été positif tout au long du match. »

C’était une performance impressionnante d’Osaka, qui a eu peu de problèmes contre Cornet lors de sa première rencontre avec le vétéran français.

Osaka affronte Katie Boulter au tour suivant après que la Britannique a éliminé la sensation adolescente Coco Gauff 3-6, 7-5, 6-2 en une heure et 43 minutes.

Après une dure victoire d’ouverture sur Jil Teichmann, l’Américaine de 16 ans a bien démarré avant de s’estomper lors de son deuxième match consécutif.

Kenin traverse

Plus tôt, le retour tant attendu de la championne en titre de l’Open d’Australie Sofia Kenin à Melbourne Park a été bref après que son adversaire italienne Camila Giorgi se soit retirée blessée après un set à la Yarra Valley Classic.

La joueuse de 22 ans était de retour sur les lieux de son incroyable titre en Grand Chelem l’année dernière, où elle a battu Garbine Muguruza en trois sets.

Mais ce fut un court séjour sur Margaret Court Arena avec le 76e Giorgi qui a pris sa retraite en raison d’une blessure à la cuisse après que Kenin ait décroché un premier set serré 7-5.

« Je suis contente de la victoire, de la façon dont j’ai joué », a-t-elle déclaré.

« J’ai bien commencé … j’ai juste fait un peu trop d’erreurs directes. »

L’Américaine a été contrariée en quarts de finale de l’événement d’ouverture de la saison à Abu Dhabi le mois dernier par la Grecque Maria Sakkari, 22e.

Kenin a disputé trois matchs consécutifs pour commencer le match avant de quitter l’ébullition alors que Giorgi menait 4-3.

Kenin s’est regroupé avant que Giorgi ne demande des soins médicaux à la fin du set et se retire.

Kenin, né à Moscou, est devenu une force sérieuse dans le circuit tronqué de l’année dernière, atteignant également la finale de Roland-Garros et se hissant au quatrième rang mondial en carrière. Elle joue ensuite sa compatriote américaine Jessica Pegula.

Promu

La championne de Roland-Garros, Iga Swiatek, est également sortie victorieuse après s’être remise d’un départ lent à Kaja Juvan 2-6, 6-2, 6-1.

Barty, Osaka, Kenin et la numéro deux mondiale Simona Halep seront tous en action mercredi.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest