Anirban Lahiri termine sixième au Dean et Deluca sur invitation et se classe premier parmi les 10 meilleurs de la tournée 2016 de la PGA

Anirban Lahiri, de l’Inde, a produit un superbe neuf devant la finale pour terminer sixième à égalité au tournoi de golf Dean & Deluca Invitational et enregistrer sa première place dans le top 10 de la saison en cours sur le circuit de la PGA.

Le Lahiri, âgé de 28 ans, dont le seul top-10 en 2016 figurait dans le tournoi European / Asian Tour, le Hero Indian Open, où il a terminé deuxième, a tiré 68 fois au dernier tour au Texas pour finir avec un total de neuf moins de 271 ans au Colonial Country Club.

Son arrivée a amélioré son meilleur précédent en 2015-2016, ex-aequo à la CIMB Classic en Malaisie, qui est la seule étape du PGA Tour en Asie.

Les rondes de Lahiri cette semaine étaient 65-70-68-68. Il est également passé à la 88ème place de la Coupe FedEx.

Au sommet, Jordan Spieth (65 ans) a rappelé la "fusion des maîtres" provoquée par un fan du virage. Il a élevé la barre du dernier neuf avec six oiselets pour remporter le titre, son premier dans son état d'origine, le Texas. Il a terminé avec 17 sous et trois de mieux que Harris English (68).

Lahiri, qui a avoué être déçu de ne pas pouvoir conserver un écart inférieur à cinq tirs au bout de trois rounds, a tenu parole en affirmant qu'il ferait tout son possible au début du tour final.

Lahiri a eu trois oiselets et aucun boguey à ses neuf premiers rangs, puis deux de plus les 10e et 11e. À un moment donné à 12 ans, il est passé à 12 ans et n'a plus que deux coups de retard sur le leader de l'époque, Harris English.

Lahiri a passé les deuxième, cinquième, septième, 10 e et 11 e oiselées. Malheureusement, un mauvais coup le 15, qui l'a vu aller dans l'eau avec le deuxième tir, l'a forcé à prendre une pénalité.

Il a ensuite été confronté à un 15 pieds pour un boguey, mais il a raté cela et a fini avec un double.

Plus tôt le 12, Lahiri a perdu son rythme lorsque le groupe – il a joué avec Patrick Reed et Bryce Molder – a été mis sur l'horloge. Il est entré dans le bunker du côté des verts au 12e par-4 et n’a pas non plus réussi à percer sa normale de 15 pieds.

"J'ai bien joué toute la journée, à l'exception du mauvais swing du 15", a admis Lahiri.

"Aussi, peut-être que j'ai perdu un peu de mon rythme quand on a mis la serrure au 12e trou."

Sur ses neuf premiers trous, il a déclaré: «Les 11 premiers trous ont été formidables. Cinq oiselets jusqu’alors m’ont donné une chance à l’extérieur. J’ai réussi quelques bons putts à 10 pieds, mais j’en ai manqué un ou deux entre 15 et 20. bien. Puis je suis tombé (avec un bogey le 12). "

Commentant son premier classement dans le top 10 depuis la cinquième place à égalité aux championnats de la PGA 2015, Lahiri a déclaré: "Le jeu est définitivement en train de tourner. Je me sens bien. J'espère pouvoir continuer sur cette lancée."

Lahiri doit également se rendre au Memorial Memorial la semaine prochaine, puis il prendra une semaine de congé avant l'US Open à Oakmont.

Spieth, qui a eu neuf lancers sur les neuf premiers, a changé de vitesse sur les neuf derniers. Il a eu trois oiselets de suite du 10 au 12 et trois autres du 16 au 18. Il a terminé avec une ronde de 65 qui lui a procuré une victoire confortable à 17 ans.

La deuxième place, Harris English, détenait au moins une partie de l’avance un peu avant et après le tour du tour final.

La section locale Ryan Palmer (68) et Webb Simpson (68) étaient à égalité pour la troisième place, tandis que Kyle Riefers (68) prenait la cinquième place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest