Anirban Lahiri rebondit après un départ difficile à la Nouvelle-Orléans


Avondale:

Anirban Lahiri a rebondi après un début désastreux à la Zurich Classic de la Nouvelle-Orléans ici.

Après avoir triomphé à travers les six trous sur un coup de temps tronqué jeudi, il s’est hissé vendredi, quand il a joué 30 trous par temps chaud et humide pour assurer l’action du week-end.

Lahiri, trois points après six trous, est revenu à égalité au premier tour pour être placé à égalité 80. Il est ensuite passé à égalité 46e après 36 trous avec un 69 sans bogey au TPC Louisiana chaud et humide.

Jamie Lovemark et Jhonattan Vegas se partageaient la tête avec 11 sous quand le jeu du deuxième tour a été suspendu en raison de l’obscurité et un bon nombre de joueurs n’avaient pas encore terminé leur deuxième tour.

Lahiri a passé les deux dernières semaines à s’installer dans sa nouvelle maison à Palm Beach et a également passé du temps avec son entraîneur basé en Inde, Vijay Divecha, qui est venu aux États-Unis pour la période.

Parlant de sa pause, Lahiri a déclaré: « C’était agréable de faire une pause, cela m’a vraiment rajeuni. C’est bien d’avoir enfin un coussin à nouveau en Amérique et Vijay (Divecha) monsieur était là. Cela m’a donné une chance de me détendre et Détendez-vous un peu. Ça a été très mouvementé, il n’y a pas eu de hors saison cette année, donc les deux dernières semaines se sont senties un peu comme ça et (j’ai) aussi travaillé un peu avec mon entraîneur », a déclaré Lahiri.

En parlant du jeu jusqu’à présent, il a déclaré: « C’était un bon combat. Assis pendant sept heures à cause du temps, ne m’a pas fait de bien. Le corps était assez terrible pour les six trous que j’ai finalement fait jouer. , » il ajouta.

Mais Lahiri a récupéré à temps.

« Je me sens vraiment heureux de la façon dont je joue au club. Je joue au golf et je me sentais bien de me concentrer comme je l’ai fait pour jouer les 30 trous que j’ai joués aujourd’hui. »

Lahiri a besoin d’un bon résultat pour revenir dans le top 50 et entrer dans le championnat des joueurs. Il est actuellement à la 53e place du classement mondial.

Lorsque le jeu s’est terminé tôt en raison de l’obscurité à la suite d’un long arrêt dû aux orages le premier jour, Lahiri à trois sur six trous n’était qu’à quatre places du bas.

Vendredi, Lahiri a réussi un birdie aux huitième, 10e, 15e et 18e et a simplement laissé tomber un autre bogey le 11e pour terminer le tour à 72, mais toujours en dessous de la ligne de coupe prévue.

Dans son deuxième tour, Lahiri a connu une performance sans bogey avec trois birdies pour démarrer. Il a bien frappé et s’est donné de bonnes chances. Il a raté un sept pieds pour birdie sur la normale 5 18e, qui était son neuvième trou, mais autrement, il a réussi un birdie aux trois autres Par-5 à la carte 69 et a porté son total à trois sous 141 et a été placé à égalité 46e, une amélioration massive. sur son premier tour de placement de 80e à égalité.

Au premier tour, il a réussi un birdie à un seul Par-5, un autre bogeyé et paré les deux autres.

Lovemark a joué 27 trous vendredi. Il a complété un 5 sous 67 dans le premier et a ajouté un 66 dans le second dans l’événement qui a été frappé par un long retard de pluie jeudi.

Lovemark, qui est toujours sans victoire sur le PGA Tour, a réussi sept des huit pars en deux tours.

Vegas, dont la dernière victoire sur le PGA Tour remonte à 2011, a tiré 64-69 et il a enduré un peu plus de 30 trous, après avoir choisi l’action à mi-chemin du sixième trou.

Aucun des joueurs de la vague de l’après-midi n’a terminé la ronde, avec Jason Day, le mieux classé à 5 sous et face à un putt d’oiseau de 15 pieds sur la normale 5 11e lorsque le jeu reprend. Brian Stuard, le leader du jour après un 64 jeudi, était un coup derrière les leaders à 10 sous avec six trous à gauche. Harold Varner III avait 8 sous après un 67.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest