Anirban Lahiri glisse à égalité en 15ème place lors de la troisième journée du Hero World Challenge

L’Anirban Lahiri de l’Inde a glissé plus loin au Hero World Challenge à Nassau, après avoir déçu par un score décevant de 73 à se classer 15e à égalité lors de la 3e journée du tournoi, au cours duquel Bubba Watson a créé une avance de deux coups pour la phase finale. (Bubba Watson relève le défi avec Paul Casey sur ses talons)

Une autre journée de «putting» décevante pour Lahiri a signifié qu'il était incapable de gagner du terrain et de glisser sur les deux derniers lors de la manifestation sanctionnée par la PGA au Albany Golf Club.

Lahiri, qui a obtenu une exemption de joueur du sponsor avec Bill Haas, a frappé le ballon et a été en bonne voie jusqu'à ce qu'il atteigne les greens. Il a été ex-aequo au 10 e rang après le premier match, puis au 14 e rang après le deuxième tour.

"Je ne pouvais tout simplement pas y aller toute la journée, que ce soit à l'avant ou à l'arrière. C'était globalement très décevant, j'ai pris un mauvais départ et je n'ai jamais eu le moindre élan", a déclaré Lahiri.

Après avoir pris des pars dans les trois premiers trous, Lahiri a frappé un bogey dans le quatrième trou qui était par 4.

Le joueur de Bengaluru, âgé de 28 ans, a ensuite maintenu sa moyenne pour les huit trous suivants du cinquième au 12e but avant de frapper un autre boguey au 13e.

"J'ai eu un ballon de boue au quatrième (ce qui veut dire que la boue était bloquée sur le ballon, mais il ne pouvait pas le soulever pour le nettoyer car il ne se trouvait pas sur les verts) et cela a conduit à un tir d'approche errant. Cela a entraîné un bogey", a déclaré Lahiri, qui n'avait aucun oiseau sur le dernier tronçon.

Deux oiselets dans les deux trous suivants – 14 et 15 – l'ont aidé à récupérer, mais ce n'était tout simplement pas sa journée, car il a rencontré un autre boguey le 17.

"Quoi qu'il en soit, je vais essayer de terminer en force dans la dernière ronde du tournoi, poste pour lequel je vais prendre du temps pour un jour", a ajouté Lahiri.

Pendant ce temps, Watson a réussi sept passes décisives pour un aigle de fer, a réalisé sept oiselets et a égalé le record du parcours avec un total de neuf passes sous le score de 63 samedi pour prendre une avance de deux coups sur Paul Casey.

Watson a égalé le record établi 10 minutes plus tôt par Casey, qui avait neuf oiselets sur une carte vierge.

Watson était à 19 -197, soit un record du tournoi de 54 trous établi par le n ° 1 mondial, Jordan Spieth, à Isleworth en Floride l'an dernier.

"Ouais, c'était une bonne journée. Tu sais, j'ai réussi quelques bons coups et la clé pour moi autour de ce terrain de golf, je pense que pour tout le monde, comme nous le voyons, quand il n'y a pas de vent, que du vent léger, nous pouvons marquer.

"Nous sommes tous de bons joueurs, ne vous méprenez pas. Nous sommes tous parmi les 50 meilleurs au monde. Mais sans vent, ce terrain de golf est un peu plus facile à faire des birdies. De toute évidence, des vents de 20 km / heure, ce parcours de golf devient une bête ", a déclaré Watson.

Spieth a pourtant eu une journée ordinaire sur les greens alors que le champion en titre a concédé à 68 le cinquième rang pour être ex-aequo avec Haas.

"J'ai tiré 68 et je me suis fait avoir. C'était un jour où il fallait vraiment tirer plus bas. La normale pour le parcours est de moins de 5, en particulier dans ces conditions", a déclaré Sieth.

Tiger Woods, l'hôte du tournoi, a suivi le groupe final à travers les neuf premières places et a parfois donné un coup de pouce à son ami et journaliste de télévision, Notah Begay.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest