Anirban Lahiri espère avoir un dernier rire lors de la Coupe des Présidents

Le golfeur indien Anirban Lahiri, surnommé "l'homme drôle" dans l'équipe internationale, espère avoir le dernier mot avec ses coéquipiers en remportant la Coupe des présidents des États-Unis cette semaine.

Lahiri, l'actuel numéro 1 de la tournée asiatique, s'associera au thaïlandais Thongchai Jaidee pour affronter le duo américain Rickie Fowler et Jimmy Walker lors du troisième match du Foursome au club de golf Jack Nicklaus, lorsque la compétition biennale par équipes commencera jeudi.

"Il apporte un grand sens de l'humour à l'équipe. Beaucoup de gars ne se sont pas rendu compte à quel point il était drôle, mais il a un très bon sens de l'humour et il est tellement désireux d'aller jouer dehors", a déclaré le capitaine international Nick Prix.

Vice-capitaine K.J. Choi a déclaré: "C'est un gars drôle. Il est bon pour l'équipe. Il frappe très longtemps et il est très agressif. Il sera très bon cette semaine."

Lahiri, âgé de 28 ans, a certainement profité des trois premiers jours de liaison et de plaisanteries avec des coéquipiers tels que Jason Day, Adam Scott et Louis Oosthuizen, tous deux grands gagnants. Mais il est prêt à devenir sérieux quand les affaires commenceront jeudi.

"Eh bien, au moins quelqu'un pense que je suis drôle. C'est bien de garder l'ambiance claire. Détendez-vous un peu, car une fois que nous y sommes allés, nous voulons tous nous assurer que la Coupe des présidents, maintenant Asie, reste en Asie et reste avec les internationaux ", a déclaré le débutant, l’un des cinq rookies de l’équipe de Price.

"C'est une ambiance très concentrée. En même temps, c'est assez vivant et amusant, alors c'est un bon mélange", a ajouté l'Indien, le premier de son pays à jouer dans la Coupe des présidents.

Il a hâte de faire équipe avec son compatriote débutant et en forme, Thongchai, qui est le joueur le plus âgé à 45 ans, pour affronter Fowler et Walker.

"Je crois vraiment que j’ai ma place ici et ce sera une bonne preuve si je peux donner quelques bons points à mon équipe. C’est tout à fait naturel que Thongchai et moi fassions équipe. Je ne peux pas demander un meilleur partenaire. Il est l’un des golfeurs les plus constants », a déclaré Lahiri.

"Même dans une équipe aussi brillante que la nôtre, il est probablement l'un des plus constants. Jimmy est un bon ami et Rickie est un excellent joueur. Tout le monde peut jouer au golf mais demain, nous cherchons à faire le travail."

Avec les Américains, dirigés par le n ° 1 mondial Jordan Spieth, qui a remporté huit des dix éditions de la Coupe des présidents, dont les cinq dernières, Lahiri pense que l'équipe internationale a fait tout son possible pour inverser la tendance, notamment en regardant les faits saillants de 1998 – la seule fois où les internationaux ont gagné.

"La façon dont nous jouons tous, nous sommes tous assez confiants. Nous ne faisons que gélifier demain, et jusqu'à présent, nous avons vraiment bien sympathisé", a déclaré Lahiri.

Lahiri pense que les recrues, qui incluent le Coréen Sangmoon Bae, le Néo-Zélandais Danny Lee et l’Australien Steven Bowditch, peuvent fournir l’étincelle à l’équipe internationale.

"Nous sommes tous jeunes et nous sommes tous intrépides. Nous n'avons pas encore connu la dépression en ce qui concerne la Coupe des présidents et cela va jouer en notre faveur, qu'il s'agisse de Danny ou de Sangmoon. Tout est axé sur les résultats." et faire de notre mieux et faire tout ce qui est nécessaire pour organiser cette Coupe dimanche. Nous sommes tous dévoués à cela. La passion se manifeste parmi nous tous ", a déclaré l'Indien.

Anirban Lahiri devient le troisième Indien après Arjun Atwal et Jeev Milkha Singh à détenir une carte du Circuit de la PGA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest