Andy Murray fait un début d'année triomphant à l'US Open Tuneup


Le Britannique Andy Murray a fait un retour triomphant de l'ATP samedi, battant Frances Tiafoe 7-6 (8/6), 3-6, 6-1 lors de son premier match de 2020 à l'Open de l'Ouest et du Sud. L'écossais de 33 ans s'est avancé dans des conditions chaudes et humides pour un rendez-vous de deuxième tour avec la cinquième tête de série allemande Alexander Zverev à la bulle de quarantaine COVID-19 qui sera également utilisée pour l'US Open, qui débutera le 31 août. Murray a gagné l'US Open 2012 ainsi que les titres 2013 et 2016 de Wimbledon ainsi que les médailles d'or olympiques 2012 et 2016. L'ancien numéro un mondial Murray, maintenant classé 129e, a subi une blessure au pelvien à la Coupe Davis en novembre dernier et cela, combiné à l'arrêt de la pandémie, l'a gardé hors de la compétition jusqu'à ce qu'il affronte Tiafoe, 22 ans, lors d'une réunion de participants wildcard.

«Je pensais avoir bien bougé aujourd'hui», a déclaré Murray. "C'était probablement la chose dont j'étais le plus content et probablement la chose qui m'inquiétait le plus pour le match.

"Mon tennis aurait pu être meilleur. J'ai bien fait certaines choses à la fin, mais je pourrais certainement m'améliorer en termes de jeu."

Murray a battu Tiafoe pour une avance de 2-0 au troisième set lorsque l'Américain a raté une reprise de volée, a de nouveau cassé à 5-1 avec un retour gagnant du revers et a tenu à terminer les choses après deux heures et 28 minutes.

Murray a été le vainqueur 2008 et 2011 de cet événement de mise au point du Grand Chelem, généralement organisé à Cincinnati mais a déménagé à New York en raison de la pandémie COVID-19 qui a anéanti une grande partie de la saison, y compris Wimbledon.

Il s'est rallié de 2-5 dans le bris d'égalité du premier set pour prendre le dessus. Mais Tiafoe a remporté la première pause du match pour une avance de 5-3 dans le deuxième et tenu pour forcer un troisième set.

Le match a été joué sur le court National Tennis Center Grandstand, le court principal de l'événement sans match avant l'US Open prévu au stade Arthur Ashe ou au stade Louis Armstrong.

En l'absence de spectateurs, Murray a déclaré qu'il avait manqué le coup de pouce que les fans pouvaient fournir et qu'il a dû faire un effort conscient au début du troisième set pour se dynamiser avec des pompes à poings et autres.

«Cela a aidé un peu», a-t-il déclaré.

Le Canadien Felix Auger-Aliassime semblait perdu alors que sa victoire 6-4 et 6-1 contre Nikoloz Basilashvili se terminait, sans foule pour applaudir ou gémir lorsque Basilashvili a enfoncé un coup droit dans le filet à la balle de match.

"En fait, j'ai lancé une balle à mon entraîneur", a déclaré Auger-Aliassime, qui lance généralement une balle à un fan après une victoire.

Auger-Aliassime avait la particularité d'être le premier gagnant de la tournée ATP car elle a repris après un arrêt de cinq mois du coronavirus.

Son compatriote Denis Shapovalov, 12e tête de série, a clôturé la journée avec une vive victoire 6-3 et 6-3 contre l'ancien champion de l'US Open Marin Cilic.

Yastremska évince Vénus

Chez les femmes, Dayana Yastremska, 16e tête de série, âgée de 20 ans, a battu Venus williams, sept fois championne du Grand Chelem, 5-7, 6-2, 7-5.

Face à la sœur aînée de Williams pour la première fois, Yastremska a laissé échapper une avance de 4-2 au premier set après s'être tordu la cheville, mais après l'avoir enregistrée, elle s'est ralliée pour gagner les deux suivants.

Elle a remporté la première pause de service dans le troisième set pour une avance de 5-4, mais a été brisée en servant pour le match.

Elle a répondu en brisant Williams pour aimer puis a sauvé trois points de rupture pour clôturer la victoire sur la star américaine qui a eu 40 ans en juin.

"Je voulais vraiment me retirer à cause de la douleur", a déclaré Yastremska. «Mais j'ai joué contre Venus Williams, donc je voulais vraiment terminer ce match, même avec la douleur.

Promu

"Ce n'était pas grave pour moi que je gagne ou que je perde, mais je dois tout donner, même avec la douleur."

La 13e tête de série grecque Maria Sakkari a battu l'adolescente américaine Coco Gauff 6-1, 6-3 en 64 minutes. Sakkari pourrait affronter Serena Williams, 23 fois vainqueur du Grand Chelem, au troisième tour.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest