All England Open 2019: Saina Nehwal et Kidambi Srikanth entrent en quarts de finale


Saina Nehwal et Kidambi Srikanth se sont qualifiés pour les quarts de finale des championnats de badminton All England Open 2019, après l’éviction de B Sai Praneeth au deuxième tour jeudi. Saina Nehwal a fait preuve d’un courage impressionnant pour vaincre Line Kjaersfeldt du Danemark 8-21, 21-16, 21-13 au deuxième tour du simple féminin, tandis que Kidambi Srikanth s’est remis d’une crise en milieu de match pour inscrire un 21-17 11-21 21- 12 victoire sur l’Indonésien Jonatan Christie en simple masculin. Plus tôt dans la journée, B Sai Praneeth a subi une sortie au deuxième tour après avoir perdu 12-21, 17-21 contre NG Ka Long Angus de Hong Kong en seulement 35 minutes.

Saina, huitième tête de série, devrait affronter son ennemi juré et double champion du monde Tai Tzu Ying du Taipei chinois, un adversaire qui l’a battue lors des 12 dernières sorties, tandis que Srikanth, 26 ans, affrontera le n ° 1 mondial Kento Momota du Japon, qui a battu l’Indien à cinq reprises la saison dernière.

Finaliste en 2015, Saina a été époustouflée par la 19e ligne mondiale dans le match d’ouverture, mais la militante expérimentée a gardé son calme pour amener le match au décideur et finalement trouver des atouts contre sa rivale danoise.

Plus tôt, Saina avait battu l’Écossaise Kristy Gilmour 21-17 21-18 en 35 minutes lors de son match d’ouverture mercredi soir.

Dans d’autres matches, le combat de l’ancien champion de l’Open de Singapour, B Sai Praneeth, n’a duré que 35 minutes alors qu’il s’inclinait 12-21 17-21 contre Ng Ka Long Angus, 24 ans, au deuxième tour. C’était sa troisième défaite face au n ° 15 mondial de Hong Kong.

Mercredi, Sameer Verma a gaspillé un premier avantage du match pour se battre 21-16 18-21 14-21 contre l’ancien champion du monde et numéro 1 mondial Viktor Axelsen, du Danemark, pour se retirer du tournoi.

Le duo féminin en double Ashwini Ponnappa et N Sikki Reddy a mené une bataille acharnée avant de perdre 21-16 26-28 16-21 à la septième tête de série du japonais Shiho Tanaka et Koharu Yonemoto.

Sikki et Pranaav Jerry Chopra, qui revient d’une blessure, a perdu 21-23 17-21 contre Chang Tak Ching et NG Wing Yung de Hong King en double mixte. Le duo masculin en double Manu Attri et B Sumeeth Reddy a également perdu 19-21 21-16 14-21 face à la combinaison chinoise de Ou Xuanyi et Ren Xiangyu.

Srikanth, qui avait éliminé le Français Brice Leverdez 21-13 21-11 au premier tour, est entré dans le match du deuxième tour avec un bilan de 2-3 face à face contre Jonatan.

Cependant, l’approche positive de Srikanth lui a valu une avance de 5-0 au départ. Jonatan a tenté de dominer le filet et a réduit l’écart à 5-7 avant que l’Indien ne se mette à tromper et quelques retours obliques pour lui donner un avantage de 11-7 en sa faveur à la première pause.

L’Indonésien a de nouveau ramené l’équation à 10-12 avant que Srikanth ne décroche trois points consécutifs.

Le jeu délicat de Srikanth a maintenu Jonatan sur ses pieds alors qu’il passait à 19-15 avec deux smashs et est allé à la balle de jeu lorsque son rival a frappé longtemps. Deux points de jeu ont été sauvés par l’Indonésien avant qu’un retour à mi-terrain ne soit puni par Srikanth pour s’emparer du droit de se vanter.

Dans le deuxième match, Jonatan a injecté plus de rythme dans les rallyes et a saisi les six premiers points avant de commettre une erreur de service.

Srikanth a dû faire le rattrapage alors que Jonatan ouvrait une avance de 11-6 à la pause. L’Indien n’a pas pu suivre le rythme de son rival alors que le deuxième match lui échappait, Jonatan remportant le match au décideur après avoir converti neuf occasions de points de jeu. Dans le troisième match, Srikanth a ajouté plus de puissance à ses coups tandis que Jonatan a commis de simples erreurs en traînant 2-7.

Promu

Jonatan a ensuite pris un temps d’arrêt médical en raison d’un problème au pied gauche. Le retard de trois minutes n’a pas brisé l’élan de l’Indien alors qu’il prenait un avantage de 11-4 à l’intervalle. Srikanth n’a pas laissé le jeu s’échapper après l’intervalle alors même que Jonatan s’effondrait.

(Avec entrées PTI)

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest