World Athletics: Justin Gatlin va boycotter les médias britanniques pour leurs reportages négatifs

Le sprinter américain Justin Gatlin a accusé les médias britanniques de l'avoir vexifié lors des Championnats du monde d'athlétisme à Pékin et s'est engagé à les boycotter à l'avenir. (Bolt l'emporte sur Gatlin pour conserver son titre sur 100 mètres)

Gatlin a été suspendu à deux reprises pour avoir consommé des substances interdites. Il fait figure de controverse dans le monde de l'athlétisme depuis son retour d'une interdiction de dopage de quatre ans en 2010. (Gatlin cherche le chemin de la rédemption)

L'affrontement de cet homme de 33 ans avec la superstar jamaïcaine Usain Bolt dans la finale du 100 mètres hommes dimanche a été présenté comme une bataille entre le bien et le mal – une bataille pour l'âme du sport – par une partie des médias.

Gatlin – le favori d'avant-course – a été dépassé d'un centième de seconde par Bolt (9,79 secondes) dans une finale très disputée.

Les séquences postées sur Twitter ont montré des commentateurs de la British Broadcasting Corporation (BBC) célébrant la victoire de Bolt et Gatlin aurait évité trois interviewers de la BBC après la course.

Le sprinter estime qu'il a été injurié non seulement par la BBC, mais également par le reste des médias britanniques, qui, selon lui, se sont concentrés de manière disproportionnée sur son passé corrompu.

"Justin, comme moi, a le sentiment que les médias et les journalistes britanniques ont été extrêmement cruels envers lui. Rien de positif ne lui a été dit depuis un moment. Toutes les caractérisations parlent uniquement de dopage et de diffamation", a déclaré l'agent de Gatlin, Renaldo Nehemiah. cité comme disant par Le gardien le dimanche.

"Ainsi, afin de préserver sa dignité et son estime de soi, il estime qu'il est préférable de ne pas leur parler. C'est très malheureux, mais il a été terriblement blessé par ces attaques. Et en tant qu'êtres humains, nous devrions être meilleurs que cela. La BBC dans En particulier, vous devez signaler sans lacer leurs commentaires et faire part de leurs points de vue biaisés ", a ajouté Néhémie.

Le sprinter américain a été interdit pour la première fois en 2002 après la découverte d’amphétamines dans son système liée à un médicament qu’il prenait pour un trouble du déficit de l’attention depuis 10 ans. Une interdiction de deux ans a ensuite été réduite à un.

Sa deuxième interdiction en 2006 était initialement de huit ans, mais a ensuite été réduite à quatre. Il a été accusé d'avoir testé la testostérone. Un masseur lui a frotté les fesses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest