World Athletics: India commence sa campagne dimanche à Beijing

Les athlètes indiens débuteront leur campagne aux Championnats du monde à Beijing demain avec le lanceur de poids Inderjeet Singh, qui doit faire face au test le plus sévère de sa jeune carrière. (Christina Schwanitz remporte le titre mondial du lancer du poids féminin)

Tandis que trois marcheurs de 20 km cherchent à afficher leurs records personnels lors de la deuxième journée de compétition, l’Inde cherchera à surmonter son piètre bilan aux Championnats du monde. (World Athletics: L'Erythrée remporte sa première médaille d'or au marathon)

L'Inde n'a remporté qu'une médaille de bronze en 32 ans de ce championnat. Le saut en longueur Anju Bobby George lors de l'édition 2003 à Paris dans cet événement qui a été qualifié de deuxième plus important événement sportif après la Coupe du Monde de la FIFA.

Anju a ensuite terminé quatrième de l'édition 2005 avant que le lanceur de disque Vikas Gowda ne termine à la septième place aux championnats de 2011 et 2013. En fait, Anju et Gowda étaient les deux seuls athlètes à avoir atteint la finale d'un championnat du monde depuis sa création en 1983.

Gowda sera une nouvelle fois celle sur laquelle l'Inde comptera pour une meilleure finition, sinon une médaille. Le détenteur du record national a participé au plus grand nombre d’événements de haut vol cette année, après avoir participé à quelques étapes de la série Diamond League, et même remporté une médaille de bronze à Shanghai en mai. Il aura ses qualifications et sa ronde finale le 27 août.

Baljinder Singh, Chandan Singh et Gurmeet Singh seront les visages indiens de la course de course masculine de 20 km, l'épreuve de départ pour les Indiens tôt demain matin. Gurmeet Singh, double médaillé aux Championnats d'Asie en 2012 et 2013, a été classé 27ème sur 62 inscrits à la compétition.

Les Indiens feront de leur mieux pour se tailler une place dans le top 10 des meilleurs joueurs. Inderjeet, champion d'Asie et médaillé d'or aux Jeux mondiaux universitaires, sera aussi indien demain. L'Indien de 27 ans a lancé la boule de fer à un record personnel de 20,65 m lors de la Coupe de la Fédération à Mangalore et a obtenu des billets pour les Championnats du monde et les Jeux olympiques de Rio.

La performance ci-dessus correspond à la marque de coupure fixée par l'IAAF pour permettre aux lanceurs d'entrer dans la phase finale à Beijing. Inderjeet a été dans une course impressionnante ces derniers mois, mais les Championnats du Monde seront un jeu de balle complètement différent et il devra surpasser ses meilleurs efforts pour se rendre même en finale.

La demi-milice Tintu Luka fera sa deuxième apparition aux Championnats du monde (après sa première en 2011) et fera de son mieux pour atteindre la qualification aux Jeux olympiques de Rio. Classé au 10ème rang sur la liste des athlètes inscrits à Beijing, le meilleur parmi les membres de l'équipe indienne, Tintu a toutes les chances de se rendre en finale, même si une médaille pourrait être une possibilité lointaine pour le prodige du légendaire PT Usha, qui à côté d'elle.

L'Inde alignera pour la première fois trois athlètes en marathon lors d'une compétition mondiale à laquelle participeront l'OP Jaisha, Lalita Babar et Sudha Singh.

Lalita participera également à son événement pour animaux de compagnie de 3 000 m steeplechase. Jaisha avait effacé le record indien de 19 ans en terminant première dans la catégorie indienne du marathon de Mumbai plus tôt cette année.

La médaillée d'argent des Jeux Asiatiques, Khushbir Kaur, et le vainqueur des Jeux nationaux, Sapana, représenteront l'Inde à la course de 20 km féminin. En course de relais 4x400m féminin, l’Inde est classée 14e sur 16 équipes en raison de leurs performances remarquables aux Jeux asiatiques de l’année dernière (3: 28,68).

Le Brésil et l’Allemagne ayant du mal à entrer dans leurs équipes, l’Inde est passée à la 12ème place et une approche tactique claire sera nécessaire pour se qualifier pour la phase finale.

L'Inde n'a nommé que cinq coureurs, dont le coureur du 800 m, Luka, pour le relais 4×400 féminin après que le comité de sélection de la Fédération indienne d'athlétisme ait refusé d'inclure Priyanka Panwar en tant que sixième membre.

UNE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest