Wimbledon 2019: Rafael Nadal, Roger Federer et Serena Williams se croisent à Wimbledon les 16 derniers

La deuxième tête de série suisse a devancé la 27e tête de série française Lucas Pouille 7-5, 6-2, 7-6 (7/4) et affrontera le 17e tête de série de l'Italie, Matteo Berrettini, pour une place en quart de finale.

Ce sera la 17e apparition de Federer au quatrième tour à Wimbledon, qui l'emportera devant Jimmy Connors sur la liste des records.

Nadal, qui a serré dans ses bras Tsonga à la fin, contrastant avec la poignée de main frileuse qu’il avait eu avec le fougueux Australien Nick Kyrgios lors du tour précédent, s’est félicité de la manière dont sa victoire a décrit chaque match comme une bataille.

"J'étais très heureux", a déclaré Nadal. "J'ai joué un bon match du début à la fin.

"Jo est l'un de ces joueurs que tu ne veux pas affronter tôt mais aujourd'hui était ma journée."

Son grand rival, Roger Federer, huit fois champion, l'a suivi sur le court central pour jouer un autre demi-finaliste français à l'Open d'Australie, Lucas Pouille.

Federer et Nadal, l'un des anciens coéquipiers des quatre grands, espérant que le double du double masculin d'Andy Murray a pris fin, ont été abandonnés de bonne heure alors que son partenaire français Pierre-Hugues Herbert se sont qualifiés au second tour.

Du côté féminin, Barty et Williams pourraient se rencontrer en quart de finale s'ils remportaient leurs 16 derniers matchs le 'Manic Monday'.

Deux des dix premières têtes de série se sont évaporées, la quatrième tête de série néerlandaise, Kiki Bertens, et la neuvième de tête américaine, Sloane Stephens, se sont inclinées face à la Tchèque Barbora Strycova et à la demi-finaliste du French Open Johanna Konta.

Alors que Barty jouera pour la première fois dans la nouvelle semaine à Wimbledon, il jouera pour la première fois en simple, mais pour la 16e fois pour Williams.

"Un tel bourdonnement qui circule"

Barty a écrasé la carte sauvage britannique Harriet Dart 6-1, 6-1, tandis que Williams, âgée de 37 ans et sept fois championne du monde, a produit son meilleur résultat en disputant l'allemande Julia Goerges 6-3, 6-4.

Barty, qui souhaite devenir la première championne australienne de Wimbledon depuis qu'Evonne Goolagong Cawley a remporté son deuxième titre en 1980, affrontera l'Américaine Alison Riske, non classée, pour une place dans les huit dernières.

Elle est également la première femme australienne à faire la deuxième semaine depuis 2010.

"C'était vraiment bien", a déclaré Barty. "J'ai vraiment bien servi et sortir du jeu Love 40 était énorme.

"Incroyable, c'est une première pour moi (être parmi les 16 derniers), un nouveau territoire pour moi."

Williams rencontrera ensuite l’Espagnol Carla Suarez Navarro pour une place en quart de finale.

La onzième tête de série Williams, qui a battu Goerges en demi-finale l'an dernier, veut égaler le record de tous les temps de Margaret Court avec 24 titres en Grand Chelem.

"Ce fut une année difficile pour moi, donc chaque match que j'espère améliorer de beaucoup", a déclaré Williams, qui a eu un problème de genou qui a affecté sa saison.

"Chaque fois que je sors, j'essaie. Je commence très tard, mais tout ce qui compte, c'est que je suis toujours là."

Les doubles mixtes ont rarement la vedette, mais les fans britanniques attendront jusqu'au bout. L'ancien numéro un mondial, Murray, sera partenaire de Williams contre l'Allemand Andreas Mies et Alexa Guarachi du Chili.

"Je voulais jouer mixte car je n'ai joué que 15 matchs à ce jour cette année", a déclaré Serena.

"C’est un tel engouement autour de moi et Andy maintenant que je suis nerveux.

"Je suis prêt et excité mais je suis vraiment nerveux."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest