Visas refusés, les para-archers indiens se retirent de l’événement de qualification paralympique

Les archers paralympiques indiens postent pour une photo ensemble.© Twitter


Vendredi, les para-archers indiens ont été contraints de se retirer du tournoi final de qualification paralympique et de classement mondial en République tchèque à partir de samedi après que leurs visas aient été rejetés par le pays hôte. L’Inde et le Brésil ont été désignés comme « pays à haut risque extrême » par la République tchèque et les ministères européens de la Santé et des Affaires étrangères n’ont pas donné leur autorisation au contingent indien de 11 membres pour l’événement à Nove Mesto. L’archère à poulies Jyoti Baliyan devait se battre pour un quota paralympique lors de l’épreuve du 3 au 10 juillet.

« L’Autorité indienne des sports a demandé l’intervention du ministère des Affaires étrangères pour obtenir une autorisation spéciale de l’agence nationale des sports de la République tchèque et des ministères de la Santé et des Affaires étrangères », a déclaré le ministère des Sports dans un communiqué.

« Cependant, malgré les meilleurs efforts, l’équipe indienne de para-tir à l’arc de 11 membres n’a pas encore obtenu les visas, ce qui a conduit à son retrait de l’événement. »

Promu

Le ministère des Sports a conseillé à l’Association indienne de tir à l’arc et au Comité paralympique indien de saisir respectivement World Archery et le Comité international paralympique et de protester contre l’annulation des quotas de qualification finale pour les Jeux paralympiques de Tokyo.

En février 2019, le Comité international olympique avait supprimé deux quotas olympiques sur les 16 à gagner lors de la Coupe du monde ISSF à New Delhi parce que les visas indiens n’avaient pas été accordés à deux tireurs au pistolet à tir rapide de 25 m du Pakistan.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest