Venus Williams tire sa révérence de Wuhan ouverte après avoir perdu contre Danielle Collins

La première visite de Venus Williams en Asie depuis 2017 a été brisée car elle s'est retirée du premier tour du Wuhan Open dimanche 7-5, 7-6 (7/5) contre son compatriote Danielle Collins. Williams, âgée de 39 ans, championne de Wuhan en 2015 et maintenant 59e au classement mondial, a perdu une avance au premier set avant de perdre finalement contre Collins, qui vient de remporter le deuxième match de sa carrière en sol chinois. Collins, qui occupe la 35e position, a récupéré de 3 à 5 dans le premier set, remportant neuf victoires d'affilée pour une fiche de 7-5, 5-0.

Williams, une wildcard à Wuhan cette année, a finalement arrêté le saignement, tenant le service pour interrompre l'élan de son adversaire.

C'était le début d'une série surprenante de cinq matchs de Williams, qui a sauvé deux points de match en cours de match alors qu'elle égalisait à 5-5.

Dans la décision, Williams a obtenu la première mini-pause, mais c'est Collins qui a finalement créé un écart de 6-4, se convertissant avec un as à son quatrième point de match pour passer au deuxième tour.

C'était la deuxième victoire de Collins sur Williams, qui avait également trébuché contre le joueur de 25 ans lors du Open de Miami l'année dernière.

"C'est mon premier tournoi ici en Asie, j'étais heureux de remporter une victoire, a déclaré Collins, qui affrontera ensuite la championne en titre et neuvième tête de série, Aryna Sabalenka, vainqueur 6-1, 6-2 face à Aliaksandra Sasnovich.

Pendant ce temps, la finaliste de Wuhan 2017, Ashleigh Barty, s'assure de disposer de suffisamment de ressources pour la dernière partie de la saison, y compris ses débuts en simple à la Finale WTA à Shenzhen et une très attendue finale de la Fed Cup entre l'Australie et la France. à Perth.

Barty est la tête de série à Wuhan et fait face à un défi de taille pour la première place du classement de fin d'année de Karolina Pliskova, Simona Halep, Bianca Andreescu et Naomi Osaka.

L’Australienne, âgée de 23 ans, est première cette semaine et aimerait bien terminer l’année, mais elle a admis qu’elle avait d’autres priorités.

"Je pense que c'est une cible sans être une cible", a déclaré Barty aux journalistes.

"Nous nous sommes mis dans une position où c'est une possibilité. Je planifie bien à l'avance mon emploi du temps, les six derniers mois de cette année. Je pense que je ne vais pas le changer pour essayer de le pourchasser", a-t-elle ajouté. .

"Si cela arrive, ça arrive."

Barty ouvrira sa campagne contre la Russe Daria Kasatkina ou la Française Caroline Garcia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest