Valtteri Bottas et Lewis Hamilton « choqués » par le verrouillage de la première rangée du Grand Prix du Mexique

Valtteri Bottas a remporté la pole position pour le Grand Prix du Mexique samedi avec le champion du monde « choqué » Lewis Hamilton à ses côtés lors d’un lock-out au premier rang de Mercedes. Le leader du championnat, Max Verstappen, qui compte 12 points d’avance sur Hamilton dans la course au titre avec cinq épreuves à disputer, a terminé troisième. L’autre pilote Red Bull Sergio Perez a terminé quatrième devant ses supporters locaux à Mexico. « Valtteri a fait un travail incroyable, il a si bien piloté pour l’équipe. Verrouiller la première ligne est si spécial », a déclaré Hamilton à propos de son coéquipier qui a réussi un temps de 1 min 15,875 sec, le seul pilote à descendre en dessous de 1:16.

« Ils (Red Bull) avaient six dixièmes d’avance à un moment donné, mais lorsque nous sommes arrivés aux qualifications, nous avions un meilleur rythme. Je suis aussi choqué que tout le monde. »

Pour Bottas, il s’agissait d’une 19e pole position en carrière, devançant le 18 de René Arnoux en tant que pilote sur la plupart des poles sans jamais remporter le titre mondial.

« Honnêtement, cette première manche en Q3 a été l’un de mes meilleurs tours. C’est une bonne sensation », a déclaré le Finlandais.

Verstappen a admis qu’il y avait eu un problème avec l’équilibre de sa Red Bull.

« Il semblait qu’en qualifications, l’équilibre s’était un peu érodé, mais en fait, le dernier tour sur lequel j’étais était un bon tour », a déclaré le Néerlandais.

« Je ne sais pas ce qui s’est passé devant moi, mais il y avait deux gars qui partaient et je pensais qu’il allait y avoir un drapeau jaune, alors j’ai reculé et le tour a bien sûr été détruit.

« Même avec ça et sans avoir un bon équilibre, je pense que nous aurions quand même pu tenter ce tour de la pole. »

Le chef de l’équipe Mercedes, Toto Wolff, a déclaré plus tard que les ordres d’équipe pourraient entrer en jeu pour permettre à Hamilton de réduire l’écart de championnat avec Verstappen.

« Je suis un compétiteur dans l’âme et je trouve toujours ce genre de décisions décevantes d’une certaine manière, mais elles sont parfois nécessaires », a déclaré Wolff aux journalistes après les qualifications.

Commandes d’équipe

« Nous en discuterons d’abord avec Valtteri et Lewis car ce sont eux qui le concernent et nous verrons ensuite si la situation nous oblige à le faire. »

Pierre Gasly d’AlphaTauri, le pilote Ferrari Carlos Sainz, Daniel Ricciardo dans une McLaren, Charles Leclerc dans la deuxième Ferrari, Yuki Tsunoda d’AlphaTauri et Lando Norris dans une McLaren ont complété le top 10 samedi.

La première séance qualificative a été marquée par Lance Stroll enfouissant son Aston Martin dans les barrières du spectaculaire Autodromo Hermanos Rodriguez.

L’ouvre-porte a reçu un drapeau rouge pour éliminer les débris.

A la reprise, Verstappen, double vainqueur au Mexique, s’est éloigné des deux Mercedes avec un fulgurant 1:16.788.

L’ancien double champion Fernando Alonso dans l’Alpine a été le pilote le plus en vue à ne pas atteindre la Q2.

Hamilton a finalement trouvé son rythme en Q2, passant en dessous de 1 min 17 sec avec un temps de 1:16.474, juste 0,009 sec d’avance sur l’effort précédent de Verstappen.

Promu

Le Japonais Tsunoda a réussi un impressionnant 1:16.071 dans l’Alpha Tauri pour terminer troisième de la séance à un moment donné.

Cependant, il savait déjà qu’il partait du fond de la grille, avec Stroll, pour avoir pris trop de pièces de moteur après que les deux aient également changé de moteur cette saison.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest