V Revathi, talent olympique d’une famille humble de l’Inde rurale


V Revathi, 23 ans, un collectionneur de billets de chemin de fer de la région rurale de Madurai, est l’un des espoirs de médaille des Jeux olympiques de Tokyo pour l’Inde dans l’épreuve de relais mixte 4×400. Elle a réussi un temps de 53:55 secondes au camp de Patiala. « J’ai participé aux Jeux asiatiques et je suis arrivé 4e. J’ai également participé au Championnat du monde. Plus tard, j’ai subi une blessure au genou et j’ai eu du mal à récupérer. Beaucoup, y compris les entraîneurs, m’ont aidé. Ma grand-mère aussi m’a soutenu, elle n’a pas ne m’arrête pas », a déclaré Revathi à NDTV.

Revathi avait perdu ses parents quand elle était jeune et a été élevée par sa grand-mère dans une humble maison de Madurai. Le jeune sprinter courait pieds nus car ils n’avaient pas les moyens d’acheter des chaussures.

C’est à ce moment-là que l’entraîneur Kannnan a repéré son talent et a littéralement adopté la famille de Revathi, après quoi elle a établi des records à l’université et a également remporté trois médailles dans des événements nationaux.

En 2019 aux Jeux asiatiques de Doha, elle est arrivée 4e, ratant une médaille d’une moustache.

« Quand je l’ai vue sous la garde de sa grand-mère dans un petit village après avoir perdu ses parents, j’ai pensé que de telles personnes auraient le talent et une bonne santé. à nous et à nous entraîner », a déclaré Kannan.

La grand-mère de Revathi, Arammal, est très reconnaissante envers l’entraîneur, dont la confiance et la motivation l’ont amenée à dire oui à sa petite-fille d’être nourrie dans ce pour quoi elle est bonne.

« Ils devraient apporter des lauriers en Inde, aux gens d’ici et de partout dans le pays. Ils devraient revenir apporter la gloire à l’entraîneur », a-t-elle déclaré.

Le Tamil Nadu envoie un contingent de cinq athlètes, tous issus de milieux modestes, dont Subha Venkatesan et Dhanalakshmi Sekar pour le relais mixte 4×400, et Arokiya Rajiv et Naganathan Pondy pour le relais 4×400 hommes.

Subha est la fille d’un ouvrier du bâtiment à Trichy et a fait ses preuves lors d’événements nationaux et internationaux. Elle espère gagner des médailles et aussi trouver un emploi.

Promu

« J’ai remporté 20 médailles nationales, participé à huit événements internationaux et en ai remporté huit. Bien que j’essaye dur mais je n’ai pas de travail. Ce serait bien si le gouvernement pouvait me soutenir avec un travail. Je ferais de mon mieux aux Jeux olympiques », a déclaré Subha.

Le gouvernement du Tamil Nadu a donné Rs 5 lakh à chacun des 11 sportifs présélectionnés pour se rendre à Tokyo.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest