Usain Bolt revient au combat alors que Justin Gatlin cherche le chemin de la rédemption

Usain Bolt, le nouveau champion du 100 m, fait un retour rapide sur la piste lors de la quatrième journée des championnats du monde à Pékin mardi, alors qu'il part au premier tour de son 200 m favori.

Bolt a battu son rival américain Justin Gatlin d'un centième de seconde pour remporter la victoire dans une épique bataille de 100 m au Nid d'Oiseau dimanche.

Le Jamaïcain a eu des douleurs aux articulations pelviennes cette saison, mais il a battu le record de la meilleure saison de 9,79 secondes au bon moment.

Il se concentre tout de suite sur le 200 m, dans lequel il cherchera un quatrième titre consécutif après avoir déjà triomphé à Berlin, Daegu et Moscou.

"Ça devrait aller. Glace, repos et repos", a déclaré Bolt, qui a remporté le 100m après une chute difficile en demi-finale.

"Je suis allé voir mon entraîneur (Glen Mills) après la demi-finale et il m'a dit:" Tu y penses trop ". Et il a raison car je sais exactement quoi faire. Je suppose que cette recette de confiance travaille également pour le 200m.

"Justin a très bien couru toute la saison", a ajouté le champion olympique. "Je ne m'attendais pas à venir et à ne pas participer à la compétition parce qu'il est un grand compétiteur. C'est mon épreuve préférée, donc je veux encore plus, alors je vais y aller et faire de mon mieux."

Outre Bolt, les superstars du demi-fond Genzebe Dibaba et David Rudisha participeront respectivement aux finales du 1500 m féminin et du 800 m masculin.

La championne olympique Rudisha, dont la victoire à Londres a été égalisée par un record du monde incroyable, sera opposée à l'épreuve des deux tours, traditionnellement l'une des plus difficiles en athlétisme.

L’Éthiopien Mohammed Aman, le Botswanais Nijel Amos et la Bosniaque Amel Tuka font face à de difficiles défis.

"C'était mon rêve d'entrer dans la finale avant ce championnat et maintenant, mon rêve est devenu réalité", a déclaré Tuka. "Mon ami Rudisha, il a beaucoup d'énergie. (Mais) tout est possible en finale."

L’Éthiopienne Dibaba a battu le mois dernier le record du monde établi depuis 1993 par la Chinoise Yunxia Qu, qui a concouru sous la direction de l’entraîneur controversé Ma Junren et qui semble intouchable au 1500m.

La Néerlandaise Sifan Hassan, la Suédoise Abeba Aregawi, le duo américain Jenny Simpson et Shannon Rowbury, et la Kenyane Faith Kipyegon semblent prêtes à se battre pour les plus basses marches du podium.

Il y aura un nouveau champion du 400 m haies masculin après que le champion en titre de Trinité-et-Tobago, Jehue Gordon, n'ait pas réussi à se qualifier pour la finale.

De même, Bershawn Jackson, champion du monde 2005, a également échoué.

La séance du soir comprend également les finales du disque féminin et du saut en longueur masculin, ainsi que les demi-finales du 400m féminin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest