Usain Bolt est attristé par le dopage à l'approche des championnats du monde à Pékin

La star du sprint jamaïcain Usain Bolt a exprimé sa tristesse devant le fait que les questions de dopage plutôt que les discussions sur la piste ont dominé la préparation des championnats du monde qui débuteront samedi à Beijing. (Un rapport de dopage inquiétant va secouer le sport)

L’IAAF, l’instance dirigeante mondiale de l’athlétisme, a récemment été prise pour cible par des accusations de dopage, alors que le principal rival de Bolt est Justin Gatlin, l’américain controversé qui a purgé deux interdictions de dopage, le dernier depuis quatre ans après avoir été testé positif à la testostérone. (Le président du CIO promet une action sévère contre les coupables)

"C'est vraiment une place centrale", a déclaré Bolt à propos de la question du dopage. "Tout ce que j'ai entendu ces dernières semaines, c'est du dopage, du dopage, du dopage. La majorité des questions portent sur le dopage, c'est vraiment triste." (Rapports de dopage de masse sensationnalistes et déroutants)

Mais Bolt a minimisé les suggestions selon lesquelles il était le "sauveur" de l’athlétisme, affirmant que lui seul n’était pas capable de renverser la tendance. (Usain Bolt: un athlète champion)

"Au départ, je cours pour moi-même, c'est ce que je fais", a-t-il déclaré. "Les gens disent que je dois gagner pour le sport, mais il y a beaucoup d'autres athlètes qui courent sans faute. Ce n'est pas seulement pour moi parce que je ne peux pas le faire moi-même. Je pense que c'est la responsabilité de tous les athlètes de s'en charger. eux-mêmes pour aider à sauver le sport et montrer que le sport peut aller loin, sans tricheurs de drogue ou des athlètes qui ont pris de la drogue ", a-t-il déclaré.

– Prêt à défendre –

Bolt, six fois médaillé d'or olympique et détenteur du record du monde du 100 m et du 200 m, a ajouté: "J'essaie simplement de faire ce qui est juste selon les règles de l'IAAF, de l'AMA et de tout le monde. Nous connaissons tous les règles et nous venons de le faire. les respecter.

"Ce n'est pas seulement à moi de décider parce que je ne peux pas le faire moi-même parce que je ne suis pas le seul dans le sport. Il appartient à tous les athlètes de comprendre les règles, de les respecter et de travailler dur pour être le meilleur : cela fera du sport un meilleur endroit ", a-t-il déclaré.

Bolt a peut-être connu des débuts dans la saison avec arrêt, mais il a juré qu'il était prêt à défendre ses titres de double sprint aux championnats du monde.

Le Jamaïcain entame sa campagne dans les manches du 100m samedi, la première journée de la compétition se déroulant jusqu'au 30 août.

Pour Bolt, cela signifiera un retour au mythique stade de Beijing, le nid d'oiseau, où il s'est d'abord illustré avec un palpitant doré aux Jeux de 2008 à Beijing.

Depuis lors, à l'exception d'un saut sur 100 m aux championnats du monde de Daegu en 2011, Bolt a remporté tous les titres de sprint et de relais au niveau mondial et olympique.

Bolt, le mois dernier, est revenu d'un problème de bassin commun en début de saison qui l'avait vu rater six semaines de compétition avec des temps consécutifs de 100 mètres en 9,87 secondes lors de la réunion de la Diamond League de Londres.

Cela lui a valu de se classer sixième dans la liste des sprinters les plus rapides sur 100 m en 2015, avec Gatlin en tête du groupe d'athlètes d'élite, après avoir réalisé un record personnel de 9,74 s à Doha en mai, après avoir également marqué 9,75 à deux reprises et 9,78.

– Bons souvenirs –

"Je me suis entraîné dur ces dernières semaines pour me mettre dans les meilleures conditions possibles pour bien courir et défendre mes titres la semaine prochaine", a insisté Bolt.

"L’entraîneur (Glen Mills) est heureux et c’est toujours essentiel parce que, quand il est heureux, je sais que je suis bon nick. Tout le monde sait que les championnats sont les plus importants pour moi. C’est pour cela que je m’entraîne. Les épreuves uniques sont C’est important, mais les médailles et les titres sont distribués aux championnats. Ma saison de course n’était pas idéale cette année, mais j’ai une grande confiance en mon entraîneur et en sa capacité à me mettre en forme au bon moment ", at-il déclaré.

Bolt a ajouté que les souvenirs d'il y a sept ans ne lui étaient pas perdus.

"C'est à Pékin que tout a commencé aux Jeux olympiques de 2008. Je garde d'excellents souvenirs de cette ville et du stade. C'est un plaisir d'être de retour ici, j'ai hâte d'être sur la piste samedi."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest