US Open : Stefanos Tsitsipas survit à Andy Murray dans un thriller en cinq sets

La troisième tête de série grecque Stefanos Tsitsipas a survécu lundi au triple champion du Grand Chelem Andy Murray dans un thriller de premier tour de l’US Open en cinq sets au stade Arthur Ashe. Tsitsipas a battu la star britannique classée 112e 2-6, 7-6 (9/7), 3-6, 6-3, 6-4 dans une atmosphère plus proche d’une confrontation intense de la deuxième semaine que d’un lever de rideau pour le quinze jours. « Cela n’a pas été facile », a déclaré Tsitsipas. « Beaucoup de sacrifices que j’ai dû faire sur le terrain pour revenir. » Murray, triple champion du Grand Chelem, aurait été le joueur le moins bien classé à battre un rival parmi les trois premiers à l’US Open depuis le début du classement en 1973.

Murray, double champion olympique, vainqueur de l’US Open 2012 et vainqueur de Wimbledon en 2013 et 2016, a perdu pour la première fois en 15 matchs du premier tour de l’US Open malgré les acclamations dans un lieu presque plein.

« Avoir une atmosphère électrique ici est quelque chose que nous attendions depuis près d’un an », a déclaré Tsitsipas.

Tsitsipas, vice-champion de Roland-Garros cette année, a fait une longue pause avant le set final, frustrant Murray, qui a accordé une pause dans le match d’ouverture.

Murray a forcé un point de rupture lors du quatrième match, mais Tsitsipas l’a sauvé avec un coup droit gagnant et a tenu pour mener 3-1.

Tsitsipas a tenu bon lors du dernier match pour mettre fin au vaillant effort de Murray après quatre heures et 49 minutes et se qualifier pour un match de deuxième tour contre le Français Adrian Mannarino.

« J’espère pouvoir garder mon jeu au même niveau que celui d’aujourd’hui », a déclaré Tsitsipas.

Dans le premier set, Murray a cassé deux fois sur des erreurs directes de Tsitsipas pour une avance de 4-1, puis a frappé plus tard un vainqueur de volée en coup droit qui lui a valu un point de set et lui a fait frapper l’air cinq fois avec sa main droite dans l’excitation.

Quelques instants plus tard, il a fustigé un vainqueur de service pour clôturer le premier set en 42 minutes.

Dans le bris d’égalité du deuxième set, Murray a délivré un lob gagnant pour une avance de 5-3, mais a glissé au filet lors d’un échange de volée et a non seulement perdu le point, mais a semblé endommager ses chaussures.

Tsitsipas a marqué un revers pour donner à Murray deux points de set à 6-4, mais la star grecque de 23 ans a remporté cinq des six points suivants pour saisir le set et égaliser le match.

Murray a crié à son personnel de soutien dans les gradins qu’il n’avait pas d’autre paire de chaussures dans le tie-break et s’est plaint d’un manque d’attention aux détails après avoir laissé tomber le set. Murray a quitté le terrain pendant la pause tout en laissant ses chaussures derrière lui.

Murray s’est cassé dans le deuxième match du troisième set et a tenu bon à partir de là, terminant le set avec un coup droit sur la ligne gagnante après trois heures.

Tsitsipas, qui a fait soigner sa jambe gauche par un entraîneur après le troisième set, a pris une avance de 5-0 en remportant le quatrième set.

L’énergie de la foule revient

Les spectateurs enthousiastes ont apporté de l’énergie au spectacle au stade Arthur Ashe, où la championne en titre Naomi Osaka devait jouer plus tard. Les fans n’étaient pas autorisés à l’US Open de l’année dernière en raison de problèmes de sécurité liés au Covid-19 et les détenteurs de billets de cette année doivent présenter une preuve de vaccination pour y assister.

« Jouer sans fans ici était brutal », a déclaré la gagnante de l’US Open 2017, Sloane Stephens. « Avoir ces fans et l’énergie, l’atmosphère, ça ramène beaucoup au tennis. »

Simona Halep et Stephens, double championne du Grand Chelem, ont chacun gagné pour atteindre le deuxième tour. Stephens a battu son compatriote américain Madison Keys 6-3, 1-6, 7-6 (9/7) et le Roumain Halep a battu l’Italienne Camila Giorgi 6-4, 7-6 (7/3).

« Les gens dans la foule nous ont beaucoup manqué », a déclaré Halep. « Vous ne pouvez pas comparer l’atmosphère. C’est beaucoup mieux. Vous ressentez l’énergie. Vous vous sentez vivant sur le court. J’espère que cela restera comme ça pour toujours. »

Promu

Les plus grandes acclamations à ce jour accueilleront probablement Osaka, à la recherche de sa troisième couronne à l’US Open en quatre ans, lors du match de soirée contre la Tchèque Marie Bouzkova, 87e.

La cinquième tête de série russe Andrey Rublev a avancé en éliminant Ivo Karlovic, 221e, 6-3, 7-6 (7/3), 6-3. Le Croate de 42 ans était le plus vieux qualifié à l’US Open de l’ère Open (depuis 1968).

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest