US Open : Stefanos Tsitsipas roule après une autre longue pause aux toilettes

Stefanos Tsitsipas a pris une autre longue pause dans les toilettes, puis l’a crédité d’avoir atteint le troisième tour de l’US Open mercredi alors qu’une tempête frappant New York a forcé la suspension d’un match en salle. La troisième tête de série grecque de 23 ans a été huée après avoir pris plus de huit minutes entre les troisième et quatrième sets, mais a dominé après son long voyage aux toilettes pour tirer la chasse d’eau du Français Adrian Mannarino 6-3, 6-4, 6-7 (4/7 ), 6-0 au stade Arthur Ashe. « Je pense que prendre une pause et changer – j’étais complètement mouillé – j’étais rafraîchi », a déclaré Tsitsipas lorsqu’on lui a demandé quelle était la clé pour balayer le dernier set en 30 minutes.

« J’étais beaucoup plus capable de livrer un bon tennis dans le quatrième set. J’ai pu rester résistant sur chaque point. »

Tsitsipas, qui a égalé sa course la plus profonde à l’US Open, a été ridiculisé par Andy Murray et Alexander Zverev pour des pauses prolongées dans la salle de bain considérées comme un jeu.

Le finaliste de l’Open de France, Tsitsipas, qui dit qu’il ne fait que suivre les règles de l’ATP qui n’ont pas de limite de temps pour les pauses toilettes, a tiré 27 as, un sommet en carrière, cinq de plus que son meilleur précédent, en remportant son 50e match de l’année, le meilleur ATP.

« Je me sentais très lâche sur mon service », a déclaré Tsitsipas. « Mon lancer de balle était très régulier. Cela m’a aidé à trouver une place et à marquer des points sur mon service. »

Des vents violents et de l’eau ont inondé le terrain et de la pluie soufflée par le vent est entrée par les ouvertures des coins supérieurs sous le toit fermé du stade Louis Armstrong pour suspendre un match de deuxième tour entre le Sud-Africain Kevin Anderson et l’Argentin Diego Schwartzmann.

Les restes de l’ouragan mortel Ida fermeraient le court couvert après avoir interrompu le match à deux reprises, le National Weather Service émettant des avertissements de tornade et d’inondations éclair pour la région.

Anderson et Schwartzman ont repris à Ashe après la victoire de Tsitsipas.

Coup de pied pour Osaka

La championne en titre Naomi Osaka a avancé par forfait tandis que la deuxième tête de série russe Daniil Medvedev s’est qualifiée pour le troisième tour face à l’Allemand Dominik Koepfer 6-4, 6-1, 6-2.

Osaka a atteint le troisième tour lorsque la qualifiée serbe de 20 ans Olga Danilovic s’est retirée pour cause de maladie.

« Je ne me sens pas bien ces derniers jours face à une maladie virale non liée à la covid », a déclaré Danilovic sur les réseaux sociaux.

Osaka, en quête de son cinquième titre du Grand Chelem et de sa troisième couronne à l’US Open en quatre ans, affrontera ensuite la Canadienne Leylah Fernandez, 73e.

La troisième tête de série japonaise de 23 ans pourrait devenir le premier vainqueur à répétition de l’US Open puisque Serena Williams, absente avec une déchirure aux ischio-jambiers, a remporté son troisième rang consécutif en 2014.

Sloane Stephens, le vainqueur de l’US Open 2017 qui pourrait rencontrer Osaka au quatrième tour, a battu la 21e tête de série Coco Gauff 6-4, 6-2 dans une confrontation entièrement américaine.

« Je suis vraiment satisfait de la façon dont j’ai joué », a déclaré Stephens.

Medvedev, vainqueur le mois dernier à Toronto, a également battu Koepfer en route vers la finale de l’US Open 2019, qu’il a perdue contre Rafael Nadal.

« Un excellent niveau de ma part », a déclaré Medvedev. « Il y a eu quelques moments serrés dans le match et j’ai réussi à bien les jouer. Je suis heureux d’avoir terminé en moins de deux heures. »

La cinquième tête de série russe Andrey Rublev a battu l’Espagnol Pedro Martinez 7-6 (7/2), 6-7 (5/7), 6-1, 6-1. Il affronte ensuite l’Américaine Frances Tiafoe, 50e, qui prévient : « Je le pourchasse ».

Muguruza, Azarenka gagne

Victoria Azarenka et Garbine Muguruza, doubles vainqueurs du Grand Chelem, ont réservé une confrontation au troisième tour.

La neuvième tête de série espagnole Muguruza, vainqueur de Roland-Garros 2016 et vainqueur de Wimbledon 2017, a battu Andrea Petkovic 6-4, 6-2, remportant sa première victoire en quatre essais contre l’Allemande.

Elle affrontera ensuite Azarenka, double championne de l’Open d’Australie et triple finaliste de l’US Open, la 18e tête de série de Biélorussie qui a battu l’Italienne Jasmine Paolini 6-3, 7-6 (7/1).

« Le prochain tour va être excitant pour nous deux », a déclaré Azarenka.

Azarenka et Muguruza se sont partagé quatre rendez-vous de carrière.

« Ce sera un match très difficile. Elle joue toujours très bien ici », a déclaré Muguruza. « Elle est l’une des meilleures joueuses là-bas. »

Promu

La 12e tête de série roumaine Simona Halep, championne de Roland-Garros 2018 et championne de Wimbledon 2019, a éliminé la Slovaque Kristina Kucova 6-3, 6-1. Après une saison marquée par les blessures, c’est la course la plus profonde de Halep à l’US Open depuis 2016.

« Je me sens mieux. Je suis plus confiant », a déclaré Halep. « Avant le tournoi, j’étais un peu inquiet des blessures. »

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest