US Open: Nick Kyrgios fatigué aspire à la maison mais ne veut pas être banni



Nick Kyrgios a été surpris par un micro et a déclaré qu'il voulait rentrer chez lui. © AFP


L’Australien Nick Kyrgios a été écarté de l’US Open samedi, tombant face au Russe Andrey Roublev. Il a été entendu et déclaré qu'il ne voulait vraiment pas être sur le terrain. Andrey Rublev a disputé un match de quatrième tour face à l'italien 24e tête de série, Matteo Berrettini, avec un triomphe de 7-6 (7/5), 7-6 (7/5) et 6-3. "Nulle part mon meilleur tennis, mais c'est ce qu'il est", a déclaré Nick Kyrgios. Kyrgios a été surpris par un microphone et a déclaré qu'il voulait rentrer chez lui, ce qui a poussé l'Australien à dire: "Je suppose que je suis sur la route depuis cinq mois et demi maintenant. Ce n'est pas facile."

Cela n'a pas été plus facile avec l'ATP qui a infligé une amende record de 113 000 $ à Kyrgios pour ses actions lors d'un événement à Cincinnati.

Et Kyrgios pourrait être puni pour avoir qualifié l'ATP de "corrompu" après une victoire à l'US Open, bien qu'il ait ensuite tweeté une déclaration disant qu'il s'agissait d'un mauvais choix de termes pour la question des doubles standards qu'il souhaitait évoquer.

L'ATP enquête sur la remarque en tant que violation majeure du joueur, qui pourrait entraîner une suspension possible.

Cela donnerait du temps libre et une chance de rentrer à la maison.

"Est-ce que ça me ferait plaisir? Je ne sais pas si je le regarde comme ça", dit Kyrgios. "Je n'ai rien à dire là-dedans. Je suppose que c'est hors de mon contrôle."


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest