US Open : la poursuite de l’histoire de Novak Djokovic se poursuit pendant que New York se rétablit

Le numéro un mondial Novak Djokovic était toujours prêt à poursuivre sa quête du Grand Chelem de l’année civile à l’US Open jeudi malgré une tempête meurtrière qui a laissé New York en lambeaux. Les restes de l’ouragan Ida ont tué au moins huit personnes et déclenché des crues soudaines spectaculaires et un état d’urgence rare à New York, inondant les métros et transformant les routes en rivières. La pluie soufflée par le vent a soufflé sous et à travers le toit fermé du stade Louis Armstrong, forçant un match à se terminer au stade Arthur Ashe, mais le site inondé était propre et les joueurs s’entraînaient jeudi matin.

« Nous apprécions votre patience pendant que nous évaluons l’état de préparation de notre site », a déclaré un communiqué de l’Association américaine de tennis.

« La sécurité de nos fans, joueurs et staff est de la plus haute importance. »

Les fans arrivés tôt ont regardé les joueurs s’entraîner sur les courts extérieurs alors que l’US Open se préparait pour un début d’après-midi, avec la meilleure australienne Ashleigh Barty ouvrant sur Ashe contre la Danoise Clara Tauson.

Djokovic était prêt pour le long métrage de nuit contre le Néerlandais Tallon Griekspoor alors qu’il poursuivait l’arrivée d’un balayage des titres du Grand Chelem en 2021, ce qui serait le premier chelem en simple masculin depuis Rod Laver en 1969.

Le Serbe de 34 ans est également à six victoires de son 21e titre en Grand Chelem en carrière, ce qui lui donnerait le record masculin de tous les temps, un de plus que celui qu’il partage désormais avec Roger Federer et Rafael Nadal, tous deux absents pour cause de blessures. .

Des dizaines de voitures abandonnées ont été éparpillées sur les routes menant au National Tennis Center jeudi, avec des autoroutes fermées et des embouteillages massifs dans toute la région.

Au-dessus des terrains de l’US Open, il y avait un ciel bleu ensoleillé sans nuages. Les meubles d’extérieur dispersés par les vents violents avaient été restaurés ou remplacés. Les hautes eaux qui inondaient les places s’étaient écoulées.

Plus incertain était le nombre de détenteurs de billets qui braveraient les conditions d’urgence et les appels à rester à la maison pour assister aux matchs le quatrième jour du dernier événement du Grand Chelem de l’année, même avec Djokovic poursuivant l’histoire.

Barty vise son troisième titre du Grand Chelem en carrière et son deuxième d’affilée après avoir remporté Wimbledon en juillet.

L’Allemand, quatrième tête de série, Alexander Zverev, champion olympique de Tokyo, disputera le deuxième match contre Ashe contre l’Espagnol Albert Ramos-Vinolas.

Promu

La quatrième tête de série tchèque, Karolina Pliskova, affronte l’Américaine Amanda Anisimova après la fin de Djokovic.

Le Japonais Kei Nishikori, finaliste de l’US Open 2014, affronte l’Américain Mackenzie McDonald, cherchant à se venger d’une défaite en demi-finale à Washington le mois dernier. Le vainqueur réserve un affrontement potentiel au troisième tour contre Djokovic.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest