US Open : la championne en titre Naomi Osaka avance par walkover ; Simona Halep gagne

Mercredi, la championne en titre Naomi Osaka s’est qualifiée pour le troisième tour de l’US Open alors que des averses de pluie ont interrompu le jeu sur les courts en dur de New York. La troisième tête de série japonaise de 23 ans, à la recherche de son cinquième titre du Grand Chelem et de sa troisième couronne à l’US Open en quatre ans, est passée à autre chose lorsque la qualifiée serbe Olga Danilovic s’est retirée pour cause de maladie. « Je ne me sens pas bien ces derniers jours face à une maladie virale non liée à la covid », a déclaré le gaucher Danilovic, 20 ans, sur les réseaux sociaux.

Osaka, qui affrontera ensuite l’Estonienne Kaia Kanepi ou la Canadienne Leylah Fernandez, tente de devenir la première gagnante consécutive de l’US Open depuis que Serena Williams, absente avec une déchirure aux ischio-jambiers, a remporté son troisième titre consécutif en 2014.

La séquence de victoires consécutives d’Osaka en Grand Chelem reste à 16 matches, le forfait ne compte pas pour la course, tout comme son retrait de Roland-Garros après le premier tour ne l’a pas arrêté.

Les restes de l’ouragan Ida, qui s’est abattu sur la côte américaine du golfe ce week-end, ont inondé le terrain pour interrompre les matchs sur le terrain.

Mais le spectacle s’est poursuivi sur les courts Arthur Ashe et Louis Armstrong Stadium, tous deux protégés par des toits rétractables.

La 12e tête de série roumaine Simona Halep, championne de Roland-Garros 2018 et championne de Wimbledon 2019, a remplacé Osaka sur Ashe et a éliminé la Slovaque Kristina Kucova 6-3, 6-1.

« J’ai eu un peu de chance de jouer ici avec le toit », a déclaré Halep.

Malgré une cuisse droite bandée et un an de blessures tenaces, Halep a avancé sur un vainqueur de service après 68 minutes pour sa course la plus profonde à l’US Open depuis 2016.

« Je me sens mieux. Je suis plus confiant », a déclaré Halep. « Avant le tournoi, j’étais un peu inquiet des blessures. »

La neuvième tête de série espagnole Garbine Muguruza, double championne du Grand Chelem, a battu Andrea Petkovic 6-4, 6-2. C’était sa première victoire en quatre essais contre l’Allemande.

« C’était difficile parce que nous sommes de grands amis », a déclaré Muguruza. « J’ai pris mon temps et j’ai bien joué. Cela a fait la différence. »

Entre les gouttes de pluie, la 20e tête de série tunisienne Ons Jabeur, qui a battu la Colombienne Maria Camila Osorio 6-0, 6-1.

La deuxième tête de série russe Daniil Medvedev, vice-champion de l’Open d’Australie cette année, devait rencontrer l’Allemand Dominik Koepfer plus tard Ashe.

Medvedev, vainqueur le mois dernier à Toronto, a remporté son seul match précédent contre le gaucher en route vers la finale de l’US Open 2019, qu’il a perdue contre Rafael Nadal.

Prévoyez des pauses toilettes

Stefanos Tsitsipas, la troisième tête de série grecque dont les pauses prolongées dans les toilettes sont devenues un sujet de ridicule à l’Open, a le dernier match de soirée Ashe contre le Français Adrian Mannarino, qui a une fiche de 0-17 en Grand Chelem contre des adversaires du top 10.

Tsitsipas a été ridiculisé par le triple champion du Grand Chelem Andy Murray et le champion olympique Alexander Zverev pour avoir pris de longues pauses aux toilettes et d’autres pauses pour perturber les adversaires.

Murray dit qu’il a « perdu le respect » pour le finaliste de Roland-Garros et Zverev a plaisanté en disant que la star grecque se rend sur la lune pour utiliser les toilettes.

Tsitsipas, qui égalerait sa meilleure course à l’US Open en atteignant le troisième tour, dit qu’il n’utilise que les règles disponibles pour tous les joueurs de l’ATP Tour.

Promu

« Je respecte les règles et je m’en tiens à ce que l’ATP dit être juste », a déclaré Tsitsipas.

Parmi les autres matchs féminins en salle, citons la finaliste de l’US Open 2020 et double championne de l’Open d’Australie Victoria Azarenka contre l’Italienne Jasmine Paolini et la soirée Ashe entre les Américaines Coco Gauff et Sloane Stephens, la gagnante de l’US Open 2017.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest