US Open : Elina Svitolina évince Simona Halep pour atteindre les quarts de finale

La cinquième tête de série ukrainienne Elina Svitolina a battu la double gagnante majeure Simona Halep à l’US Open dimanche, se qualifiant pour son huitième quart de finale du Grand Chelem. La médaillée de bronze olympique de Tokyo Svitolina, qui vient de remporter un titre WTA à Chicago, a prolongé sa séquence de victoires consécutives à neuf matches en envoyant la 12e tête de série roumaine 6-3, 6-3 au stade Arthur Ashe. « C’était vraiment un grand match », a déclaré Svitolina. « J’étais vraiment excité. Je sais à quel point Simona est une grande combattante. Je devais apporter mon meilleur match. Bien sûr, je suis content de la victoire. » Svitolina, qui n’a pas lâché un set cette semaine, a réalisé ses courses de chelem les plus profondes jusqu’aux demi-finales de l’US Open et de Wimbledon 2019.

Svitolina affrontera ensuite soit la 16e tête de série allemande Angelique Kerber, dont les trois titres du Grand Chelem incluent l’US Open 2016, soit la Canadienne Leylah Fernandez, 18 ans, qui a évincé la championne 2020 Naomi Osaka.

Sept des neuf premières têtes de série féminines ont atteint les huitièmes de finale avec le départ anticipé d’Osaka et de la championne de Wimbledon Ashleigh Barty.

Après un échange de pauses précoces, Svitolina a cassé sur un revers errant lors du huitième match et a tenu à remporter le premier set après 34 minutes.

L’ancien numéro un mondial Halep, champion de Roland-Garros 2018 et champion de Wimbledon 2019, a marqué un revers pour donner à Svitolina une pause pour un avantage de 2-1, mais a reculé lors du match suivant avec un vainqueur du revers croisé.

Svitolina, à une semaine de son 27e anniversaire, a pris la tête 4-3 lorsque Halep a marqué un revers, s’est tenue à 5-3 et s’est à nouveau cassé pour la victoire après 76 minutes lorsque Halep a marqué un revers.

« J’ai définitivement la chair de poule en ce moment », a déclaré Svitolina.

Medvedev affrontera Evans

La deuxième tête de série russe Daniil Medvedev affrontera la 24e tête de série britannique Daniel Evans pour une place en quart de finale.

Medvedev, finaliste de l’Open d’Australie 2021 et de l’US Open 2019, n’a pas perdu un set à New York tandis qu’Evans a égalé son meilleur parcours en Grand Chelem de l’Open d’Australie 2017.

Avec seulement neuf têtes de série parmi les 16 derniers hommes, c’est le moins de têtes de série à avancer jusqu’à présent dans un Chelem depuis neuf à Wimbledon en 2013 et à un US Open depuis huit en 2005.

L’Argentin, 11e tête de série, Diego Schwartzman a affronté Botic Van de Zandschulp, qualifié néerlandais au 117e rang, un débutant à l’US Open dans sa course la plus profonde du Grand Chelem, pour une place en quart de finale.

Van de Zandschulp serait le premier Néerlandais en quart de finale du Chelem depuis 2004 à Wimbledon et à l’US Open depuis 2003.

Il égalerait également la meilleure performance de n’importe quel qualificatif à l’US Open, les huit derniers runs du Français Nicolas Escude en 1999 et du Luxembourgeois Gilles Muller en 2008.

L’Espagnol Carlos Alcaraz, 18 ans, qui a battu le troisième tête de série grec Stefanos Tsitsipas, affrontera le 141e qualifié allemand Peter Gojowczyk lors d’un match ultérieur.

Alcaraz ou Gojowczyk auront un quart de finale contre Felix Auger-Aliassime, 12e tête de série canadienne, ou l’Américaine Frances Tiafoe, l’un des quatre étant assuré de disputer sa première demi-finale du Grand Chelem.

Alcaraz serait le plus jeune quart de finaliste masculin de l’US Open depuis le Brésilien Thomaz Koch en 1963.

La deuxième tête de série Aryna Sabalenka de Biélorussie, qui a réalisé un meilleur parcours en Chelem pour les demi-finales de Wimbledon en juillet, affrontera la 15e tête de série belge Elise Mertens lors d’un match ultérieur. Mertens vise un troisième quart de finale consécutif à l’US Open.

Promu

La huitième tête de série tchèque Barbora Krejcikova, championne en titre de l’Open de France, affrontera la neuvième tête de série espagnole Garbine Muguruza, double championne du Grand Chelem, lors de la première réunion du Grand Chelem des 10 meilleures joueuses de la WTA depuis l’Open d’Australie de l’année dernière.

L’US Open est le seul Chelem où Muguruza n’a pas réussi à atteindre les quarts de finale.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest