Un nageur japonais suspendu pour vol de caméra pendant les Jeux asiatiques

La nageuse japonaise naïve Naoya Tomita sera interdite de compétition pendant environ 18 mois pour son vol d'un appareil photo pendant les Jeux asiatiques, a annoncé mercredi l'autorité de la nation américaine en charge de la natation.

La Fédération japonaise de natation a déclaré dans un communiqué en date de mardi que ses comités recommandaient au conseil d'administration de la direction de suspendre Tomita jusqu'en mars 2016.

"Une session extraordinaire du conseil d'administration sera convoquée le 30 octobre pour débattre de la proposition", qui devrait probablement être adoptée, a déclaré un porte-parole de la fédération à l'AFP.

Le Japon a expulsé Tomita des Jeux asiatiques et a promis une punition sévère après avoir reconnu avoir volé l'appareil photo d'une valeur de 7 600 dollars, appartenant à un journaliste d'une agence de presse sud-coréenne.

Tomita, 25 ans, a été arrêtée après que la police eut étudié les images de caméras de télévision en circuit fermé à la piscine d'Incheon.

Le Comité olympique japonais (JOC) a qualifié l'incident de "violation très grave" de son code de conduite et le directeur de la Fédération japonaise de natation, Masafumi Izumi, a déclaré que Tomita serait "sévèrement punie".

Tomita a payé une amende d’un million de won (950 dollars).

Il a également été licencié par son employeur, le fabricant de vêtements de sport Descente.

Il a terminé quatrième de la finale du 100 mètres brasse aux Jeux asiatiques.

Il a remporté le titre du 200m brasse aux Jeux asiatiques et aux championnats du monde en petit bassin en 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest