Trois joueurs de tennis de table du Bengale bannis pour fraude liée à l'âge

Les joueurs de tennis de table du Bengale, Oishwarya Deb, Suthirtha Mukherjee et Priyadarshni Das, ont été frappés d'une interdiction de deux ans et d'une amende de 20 000 roupies. 25 000 chacun pour avoir faussement représenté leur âge.

Les trois joueurs, qui sont déjà sous le coup d'une suspension, devront faire face à l'interdiction jusqu'en janvier 2016.

En outre, la Fédération indienne de tennis de table (TTFI) va également écrire à leurs employeurs pour qu’ils prennent les mesures qui s’imposent, en plus de la fédération nationale les dépouillant de leurs titres nationaux et internationaux.

Cette décision, ainsi que d’autres décisions, ont été prises lors de la réunion du conseil d’administration qui s’est tenue ici à samedi. Dix des douze membres ont assisté à la réunion cruciale. Un jour plus tôt, le comité de discipline s’était réuni ici pour suggérer le montant de la sanction aux joueurs errants.

L’action de TTFI fait suite à une grave mise en accusation de la cellule d’intégrité sportive de la CBI, qui a enquêté sur les affaires de fraude liée à l’âge de plusieurs joueurs. Le panel de sondages de la CBI a conclu que les trois joueurs étaient coupables d'infractions graves.

S'adressant aux journalistes à la fin de la réunion du Conseil exécutif, le président du TTFI, Prabhat C. Chaturvedi, a déclaré qu'un quatrième joueur du Bengale, Ayhika Mukherjee, avait également été interrogé par la cellule d'intégrité du sport, mais que le joueur ne retirait aucun bénéfice, contrairement à l'autre. Trois.

"Ayhika, elle aussi, avait deux dates d'acte de naissance, mais elle a concouru pour le bon groupe d'âge et le panel de la sonde n'a tiré aucun avantage. Nous l'avons donc laissée tomber avec l'interdiction de cette saison (un an ) et aucune amende ne lui a été infligée. "

En d'autres termes, Ayhika, qui était déjà sous le coup d'une suspension, sera éligible pour jouer à partir de la saison prochaine, à compter du mois d'août 2015.

Chaturvedi a également déclaré que la campagne de nettoyage de TTFI avait donné de bons résultats avec 24 joueurs du Bengale du Nord, 20 du Bengale de l'Ouest et quelques joueurs de l'Assam se présentant et révélant volontairement leurs dates de naissance exactes.

Il a toutefois averti qu'avec la date limite de divulgation volontaire expirant le 25 novembre 2014, tout joueur ayant plus d'un acte de naissance se verrait infliger une interdiction de deux ans et le retrait de tous les titres.

Afin de serrer la vis dans de tels cas de fraude liée à l’âge, le TTFI imposera une interdiction de deux ans avec une amende de Rs. 50 000, a déclaré Chaturvedi.

Le président de la TTFI a également déclaré que la fédération nationale apporterait des modifications à ses directives concernant l'enregistrement des actes de naissance conformément à la loi de 1969 (enregistrement des naissances).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest