« Très difficile de s’en sortir » : Martin Guptill fait l’éloge de Ravichandran Ashwin

L’ouvreur néo-zélandais Martin Guptill trouve l’Indien Ravichandran Ashwin « très difficile à échapper » car le contre-fileur a un contrôle immaculé de sa ligne, de sa longueur et de sa vitesse. Ashwin a impressionné depuis qu’il a fait un retour en ballon blanc après quatre ans. Il a été efficace lors de la Coupe du monde T20 et a changé mercredi le cap du premier T20 en retirant deux frappeurs néo-zélandais dans la même manche. Il avait éliminé un Mark Chapman et Tim Seifert bien rodés.

« C’est un lanceur très rusé. Il a un grand contrôle de sa ligne et de sa longueur. Il ne lance pas de mauvaises balles. Je ne me souviens pas qu’il ait joué de mauvaises balles tout au long de sa carrière. Son changement de rythme est si subtil et bien contrôlé, il est juste très difficile de s’en sortir », a déclaré Guptill lors de la conférence d’après-match.

L’ouvreur a fracassé 70 balles sur 42, mais son équipe a perdu le match par cinq guichets. La Nouvelle-Zélande a maintenant perdu deux matchs consécutifs après s’être inclinée en finale de la Coupe du monde T20 dimanche.

« Nous n’avons pas joué de mauvais cricket au cours des deux derniers matchs. C’est juste que nous sortons du mauvais côté. C’est la façon dont le cricket peut aller. C’est certainement différent (programmation). Une finale de Coupe du monde il y a deux jours et puis saute dans un avion et nous voilà en Inde en train d’en jouer un autre. »

Guptill a partagé un stand de 109 points avec Mark Chapman pour porter la Nouvelle-Zélande à 164 pour six, un total qu’il pensait être de 10 points de moins.

« Ce n’était pas idéal de perdre Daryl Mitchell au premier tour, mais la façon dont Chappy (Chapman) s’est adapté, n’ayant pas beaucoup joué au cricket ces derniers temps, pour entrer et passer du temps au milieu et mettre 100 partenariats avec lui et s’installer pour la phase de mort, aidez vraiment l’équipe à atteindre ce total compétitif.

« Nous étions encore 10 shorts de course là où nous aurions pu être, je ne pense pas que nous ayons réussi la fin de la phase de mort aussi bien que nous aurions pu, mais cela pourrait arriver.

« Et je pense que les quilleurs ont extrêmement bien réussi à le retirer après qu’ils (l’Inde) aient pris un départ assez rapide, donc pour perdre quelques balles à perdre, nous n’étions pas loin », a déclaré Guptill.

Promu

Il a ajouté que la tournée en Inde est une bonne opportunité pour les joueurs de cricket qui n’ont pas joué dans le pays.

« Ouais, c’est cool, n’est-ce pas? Je veux dire, on ne s’attendait pas à ce que Rachin joue sur cette tournée. Jimmy avait un petit problème d’estomac donc vous savez, et évidemment Chappie et Todd ont également le temps . »

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest