Tout connaître sur la boxe

Techniques et styles de boxe

La boxe est un sport qui n’incorpore que l’utilisation de vos bras, mais vos jambes sont tout aussi importantes pour vous mettre à l’abri du danger. Il peut sembler simple de n’utiliser vos poings que lorsque vous combattez un adversaire, mais il existe de nombreux styles et mouvements différents qui composent la boxe.

 

Rester sur la défensive (Contre puncheur)

savoir rester sur la défensiveCes types de combattants incarnent toute la science de la boxe. Ils utilisent leur intelligence sur le ring pour maintenir une distance de sécurité entre eux et leurs adversaires, et ils choisissent leur emplacement pour attaquer.

Ils peuvent manquer de puissance de frappe, même si ce n’est pas toujours le cas, ou ils sont simplement fatigués de se faire frapper et préfèrent se battre défensivement.

La capacité de contrôler le rythme d’un combat à leur avantage est leur point fort et généralement, ce genre de style serait favorisé par rapport aux autres. Les grands jeux de pieds, les réflexes, le timing et l’intelligence des anneaux sont les attributs de ce type de boxeur.

Exemples:  Floyd Mayweather, Pernell Whitaker et Ivan Calderon.

 

Avoir une force de frappe combinant force et vitesse (puncheur)

gants de boxeIls ont la capacité de boxer, mais ils ont aussi un bon pouvoir d’attaque qu’ils savent utiliser à leur avantage. Ils peuvent briser les adversaires lentement ou même frapper leurs adversaires avec un seul coup bien placé.

Ce sont des combattants bien costauds avec une bonne technique, mais ils peuvent parfois trop compter sur leur puissance de frappe, ce qui peut les mettre en danger de perdre un combat.

Exemples de Great Boxer Punchers sont :  Miguel Cotto, Nonito Donaire et Juan Manuel Marquez.

Devancer l’intention d’attaque de l’adversaire (le contre)

Peut-être l’un des styles les plus excitants à regarder est celui d’un bagarreur/slugger. Ils peuvent généralement manquer d’un ou de plusieurs des éléments suivants : Un excellent jeu de pieds, des capacités défensives, des bagues intelligentes et de la vitesse.

Cependant, ils se rattrapent en utilisant l’agressivité pure et la pression incessante pour briser leur adversaire. Souvent, leurs défauts défensifs et leur agressivité les laissent vulnérables aux coups, de sorte que la capacité de prendre une bonne dose de punition est essentielle.

Exemples de Grands Bagarreurs / Sluggers sont : Julio Cesar Chavez, Joe Frazier et Marcos Maidana.

Quelle position de boxe adopter

Positions de boxeIl y a deux positions qu’un combattant peut adopter. La position orthodoxe commune avec votre pied gauche est votre devant ou la position Southpaw qui est l’opposé, où votre pied droit est devant. Les gauchers par exemple, mettent généralement leur pied gauche en avant bien que ce ne soit pas toujours vrai, cela dépend juste de la position naturelle du combattant.

La façon dont un combattant décide de se tenir debout ou de garder ses mains dépend fortement de son style. Les contre-puncheurs purs gardaient parfois leurs mains basses pour inciter leurs adversaires à lancer un coup de poing et à les esquiver, puis ils frappaient rapidement l’ouverture. Les bagarreurs ont tendance à garder les mains en l’air pour couvrir leur visage parce qu’ils n’ont généralement pas les réflexes nécessaires pour éviter les coups de poing avec les pieds ou les mouvements du corps.

Techniques de boxe et attaques

matériel de boxeCoup de poing

Le plus important dans la boxe est le coup de poing. C’est un coup de poing qui est lancé avec la main de plomb à partir d’une position positive. C’est le coup le plus faible mais le plus efficace car il vous permet de mettre en place des coups de puissance et aussi de tenir votre adversaire à distance. Certains combattants ont des coups de poing très forts qui assomment leurs adversaires tandis que d’autres ne fontt rien de plus que mesurer la distance.

Le Crochet

Le crochet est un coup semi-circulaire qui est destiné à atterrir du côté de vos adversaires. C’est un coup de poing qui peut générer beaucoup de puissance et augmente la probabilité d’un KO parce que parfois votre adversaire ne peut pas voir venir le coup de poing (souvent appelé son angle mort).

L’Uppercut

Un coup qui s’élève par le bas et est habituellement utilisé lorsque votre adversaire place sa tête trop bas ou devant son pied. C’est aussi un coup de poing risqué parce que si vous manquez, vous serez déséquilibré et vous laisserez la porte ouverte aux contrecoups.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *