Tottenham n'a qu'un test positif dans les derniers contrôles de coronavirus de Premier League


L'offre de redémarrage de la Premier League a reçu un coup de pouce mercredi, car il a été révélé qu'une personne anonyme à Tottenham était le seul test positif sur 1197 lors de la dernière série de contrôles des coronavirus. Tottenham a confirmé que la personne testée positive est du club du nord de Londres, mais n'a pas précisé s'il s'agissait d'un joueur ou d'un membre du personnel. La personne doit maintenant s'isoler pour une période de sept jours.

"Nous avons été informés par la Premier League que nous avons reçu un test positif pour COVID-19 après la dernière série de tests dans notre centre de formation", a déclaré Tottenham dans un communiqué.

"En raison de la confidentialité médicale, le nom de la personne ne sera pas divulgué.

"Ils sont actuellement asymptomatiques et vont maintenant s'auto-isoler pendant sept jours, conformément au protocole de la Premier League, avant de subir d'autres tests.

"Nous continuerons d'adhérer strictement au protocole de retour à l'entraînement de la Premier League, qui garantit que notre centre de formation reste un environnement de travail sûr et exempt de virus."

Les joueurs et le personnel des clubs de Premier League ont été testés lundi et mardi.

Le faible nombre de points positifs est un autre signe encourageant pour la Premier League alors qu'elle tente de terminer la campagne reportée.

Il y a eu cinq séries de tests, avec un total de résultats positifs maintenant à 13 sur 5 079 tests.

Les joueurs et le personnel de Premier League sont testés deux fois par semaine, la ligue devant reprendre le 17 juin après sa suspension en mars en raison de la pandémie.

"La Premier League peut confirmer aujourd'hui que le lundi 1er juin et le mardi 2 juin, 1 197 joueurs et le personnel du club ont été testés pour COVID-19. Parmi ceux-ci, l'un a été testé positif", indique un communiqué de la Premier League.

Bien que les faibles résultats des tests soient les bienvenus, si c'était un joueur de Tottenham qui avait le virus, il pourrait rater le premier match de redémarrage de son club contre Manchester United, qui devrait se jouer le week-end du 20 au 21 juin.

Le délai minimum avant de reprendre la formation en groupe après avoir contracté le virus est de deux semaines.

Bien qu'un joueur puisse reprendre le travail individuel loin de ses coéquipiers après huit jours, il est peu probable qu'il participe à un match sans avoir eu de contact avec l'équipe pendant quinze jours avant le match.

Le gardien de Bournemouth, Aaron Ramsdale, le défenseur de Watford Adrian Mariappa et le directeur adjoint de Burnley, Ian Woan, figurent parmi les figures de la Premier League pour avoir été testés positifs depuis le début des contrôles.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest