Tennis Great Margaret Court promet de conserver le prix australien malgré les contrecoups


La grande vedette du tennis Margaret Court a insisté mardi sur le fait qu’elle ne rendrait pas un honneur australien de haut niveau après une réaction violente sur ses opinions sur la communauté LGBTQ, affirmant qu’elle « aime » les homosexuels et les transgenres. Le joueur de 78 ans, détenteur du record de tous les temps pour les titres du Grand Chelem qui est maintenant pasteur d’église, a été élevé au rang de Compagnon de l’Ordre d’Australie lors de la fête nationale du pays mardi. Mais la nouvelle du prix – la plus haute distinction d’Australie – a vu le premier ministre de l’État de Victoria, Daniel Andrews, critiquer ses opinions «honteuses» et «blessantes».

Et le diffuseur respecté Kerry O’Brien a rejeté son gong Australia Day pour protester contre la décision « insensible » d’honorer la Cour, tandis que l’avocate LGBTQ, le Dr Clara Tuck Meng Soo, a déclaré qu’elle rendrait la médaille qu’elle avait reçue en 2016.

La Cour a attiré la controverse sur sa position sur la sexualité et le soutien de la thérapie de conversion gay, attirant la condamnation pour avoir déclaré «le tennis est plein de lesbiennes» et décrivant les enfants transgenres comme «l’œuvre du diable».

Elle a enragé d’autres grands du tennis, dont Billie Jean King et Martina Navratilova, lorsqu’elle a annoncé le boycott de la compagnie aérienne nationale Qantas pour le soutien de son PDG au mariage homosexuel, que l’Australie a introduit en 2017.

«Non», a déclaré Court, lorsqu’on lui a demandé sur la station de radio de Melbourne 3AW si elle rendrait le prix.

«Parce que j’aimais représenter ma nation. Quand j’ai obtenu mon AO (Officier de l’Ordre d’Australie), c’était pour ma zone de sensibilisation communautaire, où nous distribuions 75 tonnes de nourriture par semaine.

« C’était pour mon tennis et je pense que c’était long à venir et je suis très honoré … Nous n’avons fait que jouer pour notre nation. »

Court, l’un des cinq joueurs à avoir remporté les quatre Majors la même année, a refusé d’être tiré au sort sur la position d’Andrews, tout en affirmant que ses commentaires précédents avaient été déformés par les médias.

«Je ne déteste personne, j’aime les gens et j’aime les gays et les transgenres. Nous les intégrons dans nos services communautaires, nous ne refusons jamais personne», a-t-elle déclaré.

«Je peux être victime d’intimidation, j’ai beaucoup été victime d’intimidation ces dernières années et cela ne me dérange pas, c’est très bien.

« Mais si je dis quoi que ce soit, alors je suis un fanatique et je suis tout le reste et je n’aime pas ça et je pense que la presse a causé beaucoup de ça. »

Le record de la Cour de 24 titres en simple du Grand Chelem se tient depuis 1973. Serena Williams, une derrière sur 23, fera sa dernière tentative d’égaliser Court à l’Open d’Australie le mois prochain.

Promu

La cour a déclaré qu’elle ne se rendrait pas à Melbourne Park cette année, où l’un des tribunaux du spectacle porte son nom.

« Non, je n’ai pas été invitée, » dit-elle. « Avec le coronavirus, nous avons été tellement occupés avec notre travail communautaire. Je n’y ai même pas pensé. »

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest