Syed Modi International: Sourabh Verma atteint la finale après avoir battu Heo Kwang Hee dans une cravate excitante

Sourabh Verma a pris part à la finale du simple messieurs après une victoire très disputée en trois matchs contre le Coréen Heo Kwang Hee en demi-finale du Syed Modi International à Lucknow samedi. L’Indien de 26 ans, qui a remporté deux titres BWF Super 100 à Hyderabad et au Vietnam cette année, a fait preuve d’une attitude irréprochable lors de sa palpitante victoire de 21-17, 16-21, 21-18 contre Heo, 44e dans le monde.

Sourabh a donc mis en branle un affrontement final avec le Taïwanais huitième tête de série, Wang Tzu Wei, qui a écrasé l'ancien numéro 1 mondial coréen Wan Ho 21-9 21-7 dans l'autre demi-finale de la Super 300.

Un peu plus tôt, l’ancienne championne nationale Rituparna Das a joué de tout son cœur avant de se rendre au Thaïlandais Phittayaporn Chaiwan pour se retirer du tournoi du simple dames.

L’Indienne de 23 ans, qui avait remporté le titre de l’Open polonais en 2016 et 2018, s’est battue 22-24 15-21 face à Chaiwan dans un match pour la demi-finale du simple dames, de 39 minutes.

Le numéro 36 mondial, Sourabh, a bien démarré la demi-finale en ouvrant une avance de 6-2 avant de prendre un avantage de 11-7 à la pause.

La navette du Madhya Pradesh a continué d'avancer malgré le combat acharné de Heo et a finalement empoché le match d'ouverture.

Piqué par le revers, Heo a offert une meilleure performance lors du deuxième match puisqu'il menait 11-8 à la pause.

Après la pause, le Coréen a encore creusé l'écart avec quatre points d'affilée.

Heo a gardé son nez devant et a remporté le deuxième match pour revenir dans le match.

Le décideur s’est avéré être un tour de montagnes russes avec les deux joueurs qui s’affrontent.

À l’intervalle, Sourabh a réussi à conserver un avantage d’un point, mais Heo l’a effacé rapidement et est passé à une avance de 18-15 à un moment donné.

Sourabh a ensuite retiré six points consécutifs pour fermer la porte à son adversaire et entrer en finale.

La numéro 40 mondiale, Rituparna, qui avait atteint les finales de Dubai International cette année, s'est inscrite au tournoi avec une fiche de 0 à 1 face à son adversaire thaïlandaise, après avoir perdu son seul rendez-vous à l'Open du Vietnam l'an dernier.

En demi-finale féminine, Rituparna a pris un retard de 1 à 6, mais elle a fait un retour impressionnant pour prendre une avance de 14-11 à un moment donné.

Chaiwan a ensuite ouvert une mince avance de 15-14 avant de se déplacer au coude à coude avec l'Indien.

Le duo s'est bien battu avant que le joueur thaïlandais ait réussi à sceller le match d'ouverture 24-22.

Dans le deuxième match, Rituparna a été 7-3 à la hausse, mais elle a encore une fois gaspillé l'avance et a permis à Chaiwan d'aller de l'avant après avoir été menés 12-15 pour sceller la compétition avec neuf points d'affilée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest