Swapna Barman, médaillée d'or aux Jeux asiatiques avec 12 orteils, plaide pour des chaussures spéciales

Née avec six orteils à chaque pied n'a pas empêché l'Indienne Swapna Barman de remporter l'heptathlon aux Jeux asiatiques 2018 – mais elle a immédiatement lancé un appel à des chaussures qui lui allaient. Barman a mené dans la dernière des sept disciplines de l'heptathlon, le 800 m – son événement le plus faible – et a réussi à s'accrocher malgré une quatrième place alors que son rival le plus proche arrivait dernier. L'athlète indienne, qui a encore une douzaine d'orteils, a déclaré que chaque étape de la course avait été pénible alors qu'elle poussait à travers la barrière anti-douleur dans ses chaussures mal ajustées.

"Les chaussures normales ne fonctionnent pas pour moi. Il y a beaucoup de douleur lorsque je porte des chaussures, des crampons ou autre chose", a-t-elle déclaré après avoir remporté l'or mercredi soir.

"J'espère qu'ils me fabriquent des chaussures spéciales parce que j'ai très mal."

"Même les chaussures d'échauffement me font mal, alors oubliez les pointes."

Barman, 21 ans, a attiré l'attention au monde l'année dernière en remportant l'or aux championnats asiatiques en Inde.

Elle a ensuite subi une série de blessures à la cheville et au dos qui l’a empêchée de rester en place pendant un an, mais elle est revenue à temps pour finir deuxième des qualifications pour les Jeux asiatiques en Inde.

À Jakarta, elle a remporté son saut en hauteur spécialisé, ainsi que le lancer du poids et le javelot, pour enregistrer un record personnel de 6 026, malgré ses déboires sur la piste.

Issu d’une famille pauvre de Jalpaiguri, dans l’est de l’Inde, elle a déclaré qu’elle n’avait jamais envisagé de subir une intervention chirurgicale pour retirer les chiffres supplémentaires, accusant ainsi la douleur de la largeur supplémentaire de ses pieds.

Ses pieds n'étaient pas sa seule préoccupation alors qu'elle courait à la victoire mercredi soir – elle devait également faire face à des maux de dents aigus, qu'elle impute à sa dent sucrée.

"Avant, je mangeais beaucoup de chocolats, j'ai donc beaucoup de douleur dans les dents avant le début de la compétition", a-t-elle confié à la presse.

"Le premier jour, j'ai pensé que je ne serais pas capable de le faire parce qu'il y avait tellement de douleur. Mais je devais le faire à cause de tous ces jours de dur labeur."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest