Suspension russe «  Only Bon Course '': Athlétisme américain

La présidente d'athlétisme des États-Unis, Stephanie Hightower, a déclaré dans un communiqué que les membres du conseil de l'IAAF qui avaient voté pour la suspension provisoire de la Russie avaient examiné cette question de manière très réfléchie, pleinement conscients de l'action extraordinaire.© Reuters


Zurich:

La présidente d'athlétisme des États-Unis, Stephanie Hightower, l'une des membres du conseil de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme qui a voté pour suspendre provisoirement la Russie pour dopage, a déclaré que cette décision était la "seule voie appropriée". (La Russie provisoirement suspendue par l'IAAF pour scandale de dopage)

"Le Conseil a examiné cette question de manière très réfléchie, pleinement conscient de l'action extraordinaire que nous avons finalement décidé de prendre", a déclaré Hightower dans un communiqué après que le conseil de l'instance dirigeante mondiale a voté vendredi 22-1 pour suspendre la Fédération russe d'athlétisme.

Cette décision intervient après qu'un rapport accablant d'une commission indépendante de l'Agence mondiale antidopage a trouvé des preuves d'un dopage soutenu par l'État dans le pays, et avec les Jeux olympiques de Rio 2016 dans neuf mois à peine.

"Le rapport de l'AMA était clair dans ses preuves et sans équivoque dans ses recommandations", a déclaré Hightower. (Le président Vladimir Poutine ordonne une action contre le scandale du dopage en Russie)

"Du point de vue du Conseil, à la lumière des preuves, la suspension était la seule bonne marche à suivre. L'IAAF a l'obligation de protéger les athlètes, et cette action envoie un message clair aux athlètes propres: les protéger et protéger le sport, avec une culture responsabilité, est notre priorité absolue. "Â (L'ancien chef de l'IAAF démissionne pour corruption liée au dopage)

Hightower a déclaré qu'elle espérait que l'épisode conduirait également à des changements au sein de l'IAAF, affirmant qu'elle était en faveur de la recommandation de l'AMA de créer un ombudsman et un responsable de la conformité.

"Bien que ce soit une période difficile, à long terme, le sport en sera finalement plus fort", a-t-elle déclaré.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest