Sushil Kumar, à qui on a remis 3 walkovers, ouvre le championnat d'or de lutte nationale

"Si mes adversaires ne sont pas prêts à se battre, qu'est-ce que j'aurais pu faire dans de telles circonstances", a déclaré Sushil aux journalistes après avoir remporté le métal jaune de la manière la plus étrange au championnat national.

Certains des adversaires de Sushil ont touché ses pieds pour se respecter tout en concédant leurs combats et l’arbitre l’a qualifiée de "notre tradition".

Quand on lui a posé la question, Sushil a répondu: "Tous les sportifs respectent leurs seniors, mais quand deux lutteurs se disputent sur un tapis, ils sont égaux. Mais c’est tout à fait différent qu’un lutteur ne veuille pas se battre contre le opposition."

De retour dans l'action après trois ans, Sushil n'a lutté que pendant deux minutes et 33 secondes au total, ne disputant que deux de ses combats initiaux avant trois de ses adversaires – en quart de finale, en demi-finale et en finale – lui ont donné une promenade sur.

Alors que les gens remettaient en cause le mérite de sa victoire, Sushil, un nonchalant, a déclaré: "La controverse m'a toujours suivie, où que je sois allé."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest