Steve Smith Double Century place l'Australie au commandement du test de la quatrième cendre

L'Angleterre était 23/1 sur les souches, 474 points derrière, avec Rory Burns 15 pas absent et le veilleur de nuit Craig Overton invaincu sur trois.

Ils ont maintenant du mal à priver l'Australie d'une victoire qui permettrait aux détenteurs de conserver les Ashes à 2-1 et dont l'un jouerait dans une série de cinq matchs.

Smith, le meilleur batteur des tests au monde, a manqué la victoire d'un match organisé à Headingley par l'Angleterre à cause d'une commotion cérébrale lorsqu'il a été frappé par un videur de Jofra Archer lors du deuxième test nul tiré au sort à Lord's.

Troisième siècle en quatre manches

Malgré tout, il a maintenant effectué 589 courses de cette série – sa première depuis son interdiction de falsification de la balle de 12 mois, dont trois cents, à une moyenne colossale de 147,25.

Ces manches ont suivi ses scores de 144 et 142 dans la victoire de l'Australie de 251 points lors du premier test à Edgbaston, avec le total le plus bas de Smith en quatre coups cette série, les 92 qu'il a faites à Lord.

L’ancien capitaine australien, âgé de 30 ans, a toutefois été relâché jeudi à 65 ans lorsque le lanceur rapide Archer n’a pas réussi à saisir une occasion attrapée et lancée à la suite d’un tirage au sort complet.

Smith a également été repêché sur 118 après avoir été attrapé par Ben Stokes lors du glissement de Jack Leach, mais seulement pour des replays révélant que le spinner du bras gauche avait joué la huitième fois sans balle de sa carrière en première classe.

Mais ces deux occasions n’ont pas empêché Smith de faire une démonstration impressionnante de l’art du bâton d’essais.

Il a affronté 319 ballons au total, dont 24 quatre et six, dans son troisième double siècle à ce niveau, tous contre l’Angleterre.

Smith a finalement été éliminé quand il a balayé la jambe cassée du capitaine de l’équipe anglaise et du joueur à temps partiel Joe Root à Denly, qui avait été le troisième homme.

Smith a reçu un bon soutien de la part du capitaine australien Tim Paine dans le cadre d'un partenariat de 145 pour le sixième battant-guichet, le duo ayant battu pendant toute la deuxième session de jeudi.

Le lanceur rapide Mitchell Starc, lors de son premier match de la série, a ensuite présenté son talent éprouvé au bâton avec un total de 54 balles, avec 58 balles, dont sept à quatre et six, avant que Paine ne ferme les manches.

L’Australie a repris les hostilités à 170-3 sous le ciel ensoleillé après la première journée de mercredi sous la pluie et Smith a permis à Archer de s’affranchir d’une couverture supplémentaire pour un superbe contre-pied arrière de la deuxième journée, à 65 ans.

Lors de la prochaine livraison, cependant, Smith tira violemment sur Archer, qui laissa tomber sa chance à deux mains, le ballon partant pour quatre.

L'Angleterre a également donné une «vie» à Paine lorsqu'il a battu Stuart Broad à neuf heures seulement pour que Roy lâche une attrape de deuxième glissement qu'il aurait dû tenir.

Vient ensuite le no-ball de Leach, où Root rassemble son équipe autour de lui alors qu'il lance un cri de ralliement.

L'Angleterre a pris le nouveau ballon dès qu'ils ont pu, mais cela n'a pas empêché Smith de conduire Broad pour mener à une reprise majestueuse pour le quatrième.

Wicketkeeper Paine, tombé sur 49, est tombé à la première balle après le thé lorsqu'il est attrapé derrière Overton.

Mais rien ne pouvait arrêter Smith, qui conduisit Leach deux fois à six reprises.

Pendant ce temps, le gaucher Starc a frappé à quatre pattes dans une rangée de Broad, dont deux classiques de suite, avant de frapper Root pendant six minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest