SSP Chawrasia termine septième en Thaïlande et manque à l'Open britannique

Le Shiv Shankar Prasad Chawrasia a bien failli décrocher une place à l'Open britannique, mais quelques bogeys lui ont finalement coûté une place au Major alors qu'il a terminé septième à égalité au Thialand Golf Championship de Bangkok. (Dernières nouvelles de golf)

Chawrasia a effectué une volée d'oiseaux entre le sixième et le 15e avec sept oiselets de suite, avant de faire un bogey les 16 et 17e.

Parmi les autres Indiens, Shiv Kapur (72) et Arjun Atwal (72) étaient à égalité au 24ème rang, tandis que Rashid Khan (72) était à égalité au 41ème rang. Jyoti Randhawa (78), qui faisait partie du top 10 après trois manches, a fondu au troisième tour et a terminé 44e à égalité aux côtés de Gaganjeet Bhullar (73).

Au sommet, Jamie Donaldson a gardé ses nerfs et son calme pour remporter le championnat de golf de Thaïlande d'un million de dollars. Il a tiré sept buts sous la normale lors de la dernière ronde pour remporter une victoire à trois temps lors de la course-témoin du Asian Tour.

Alors que Donaldson (65 ans) a terminé à 21 ans 267, Lee Westwood (67 ans) et Clement Sordet (70 ans) ont terminé deuxièmes à égalité au deuxième rang à la normale.

Chawrasia, qui a commencé la journée avec neuf lancers, savait qu'il avait peu de chance, voire aucune, de remporter le tournoi, mais il a fait une offre audacieuse pour l'une des quatre places au British Open en jeu.

À sept coups sous 15 trous, ses sept oiselets étant entrés dans le parcours de dix trous du sixième au 15e but, il était tout à fait en mesure de sceller la place ouverte, ce qui lui aurait donné son premier départ chez un major.

Et puis, il a fait ce qu’il a fait si souvent cette année: éviter les bogeys lors de la clôture. Il a fait le bogey les 16 et 17 et un embrayage le 18, ce qui l'a peu sauvé.

"Les bogeys dos à dos des 16 et 17 mars m'ont vraiment coûté beaucoup, en fait une place à l'Open de l'année prochaine. Sans les bogeys, je l'aurais fait à 100%", a déclaré Chawrasia, déçu. .

"Je me suis retrouvé dans une course difficile le 16 et le 17, j'ai tiré un bon coup, mais mon coup d'approche a dépassé la broche et a rebondi dans l'eau. J'ai fait une bonne sauvegarde pour le pair sur la dernière manche, donc tout va bien. J'ai bien couru dès le sixième et je me suis donné de bonnes occasions de faire un birdie. Mais ça ne devait pas être ", a ajouté l'Indien, qui a deux titres sur trois du Tour Asiatique, dont deux co-sanctionnés avec le Tour Européen.

Donaldson a réussi un putt d’embrayage sur le 17e trou de l’Amata Spring Country Club, qui comporte un green d’île flottante, juste au moment où on aurait dit que son avance était là.

"Ce fut un événement fantastique", a déclaré Donaldson, âgé de 40 ans. "Le temps a probablement été la chose la plus difficile à gérer car il a fait très chaud toute la semaine. Mais j'ai passé une excellente semaine. C'est un tournoi fantastique."

Les quatre joueurs en tête, non autrement exemptés, mais se classant parmi les 12 premières, ont également obtenu une place au 145e British Open Championship en juillet prochain au Royal Troon.

La victoire – la huitième de la carrière de Donaldson – lui valut également l’une des quatre places à gagner au 145e Open Championship, qui se disputera en juillet prochain à Royal Troon.

Il sera maintenant rejoint par Sordet, Westwood et la sensation thaïlandaise Phachara Khongwatmai, âgée de 16 ans, qui a terminé seul à la sixième place à 13 ans pour prendre la quatrième place, une place derrière le numéro 12 mondial Sergio Garcia et European. Recrue de l'année sur la tournée Un Byeong-hun à la fois sur les 14 ans et moins et qui étaient déjà exemptés pour The Open.

Phachara a pris la quatrième et dernière place en Open.

Chawrasia, qui menait Phachara par un tir au bout de 15 trous, était toujours à égalité avec le jeune Thaïlandais après le 16e. Le bogey du 17e par l'Indien l'a poussé à la septième place, alors que Phachara était à égalité au sixième rang. Chawrasia avait besoin d'un oiselet le 18 pour être à égalité avec le Thaïlandais. Dans ce cas, l'Indien se serait qualifié grâce à son meilleur classement mondial.

Le n ° 4 mondial Bubba Watson, meilleur joueur du peloton sur le terrain, a créé un moment magique lors de la cinquième manche – et l’Américain a déclaré que ce serait un souvenir qu’il chérirait toujours alors qu’il renvoyait chez lui à moins de 67 ans. le tournoi sur huit sous la normale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest