SSP Chawrasia, Sanjay Kumar, meilleur parmi les Indiens à l'Indian Open

SSP Chawrasia et Sanjay Kumar, habitué de PGTI, ont tiré quatre buts sur 67 pour se classer au premier rang des Indiens parmi les mieux classés pour la troisième place après la première manche du 52ème tournoi de golf Hero Indian à New Delhi. . (Lire la suite dans le golf)

Chawrasia, deux fois vainqueur du Circuit européen, battu en barrage l’an dernier, s’est vaillamment efforcé de prétendre à la couronne car un double bogue était la seule tache dans une ronde par ailleurs brillante comprenant sept oiselets à le parcours délicat du Delhi Golf Club (DGC).

Sanjay de Lucknow, âgé de 44 ans, a remporté sept titres dans le circuit national et s'est classé 31e au classement Rolex de PGTI l'an dernier. Il a réussi huit oiselets et trois bogeys lors de la première manche.

Le champion en titre, Anirban Lahiri, a inscrit quatre oiselets dans les quatre derniers trous pour terminer la journée avec un score de moins de 68, à trois coups du meneur Daniel IM, des États-Unis. grimpé avec une première ronde sans faille sur ses débuts à la DGC.

Les Espagnols Jorge Campillo et Nacho Elvira, du groupe thaïlandais Prom Meesawat, ont tiré les moins de 66 ans pour permettre à Daniel de prendre l'avantage sur l'événement de 1,66 million USD sanctionné par les tournées asiatique et européenne.

Unheralded Honey Baisoya, un golfeur de 19 ans de Delhi, qui a terminé 21e du Rolex Ranking de PGTI l'année dernière, a également ramené un score de 68 pour prendre une part du quatrième rang.

Parmi les autres Indiens, Rashid Khan et Rahil Gangjee, qui disputent Chawrasia dans la course de qualification pour s'emparer de la deuxième place aux Jeux olympiques derrière Lahiri avant la date limite du 11 juillet, ont inscrit un doublé à moins de 69 ans. . Vikrant Chopra a également marqué 69 points.

L'ancien vainqueur du PGA Tour, Arjun Atwal (70 ans), le triple champion du Major Padraig Harrington (71 ans) et le vainqueur six fois du Asian Tour, Jeev Milkha Singh (72 ans) étaient plus loin dans le classement.

Chawrasia, qui a également terminé deuxième à l'Indian Open en 1999, 2006 et 2013, a déclaré: "C'était un bon début de tournoi. Maintenant, il est important de poursuivre sur cette lancée au cours des trois prochains jours. Aujourd'hui, mon putting a été bon et j'ai J'ai également eu un chip-in sur le deuxième trou d'un green juste de 15 à 18 pieds.

"Ma conduite était correcte, sauf le 16 quand je me suis garé à gauche et dans les buissons. J'ai essayé de me dégager, mais je ne pouvais pas monter et descendre de seulement 10 à 12 pieds.

"Si je n'avais pas fait un double boguey le 16 (mon septième trou), cela aurait pu être vraiment bon mais ça reste correct. Je vais prendre cinq sous pour un départ. Bien sûr, ce sera toujours agréable d'avoir encore deux oiseaux, mais vous ne pouvez pas tous les avoir. "

Lahiri, sept fois vainqueur du circuit asiatique, a déclaré: "C’était une journée mouvementée, et j’ai touché beaucoup de 4 fers, mais j’ai eu une bonne distance. .

"A partir du 10, j’ai eu un boguey le 11 puis 17". J'ai raté les putts gagnants les 11 et 13 et puis, en revenant, j’ai mal jugé un jeton au troisième et je suis entré dans le bunker le quatrième. deux mauvais mensonges ", at-il déclaré.

"J'étais très incompatible avec mon jeu de fer pour commencer. Ensuite, je l'ai décomposé et j'ai essayé de me concentrer sur la routine et cela a fonctionné. J'ai bien roulé dans la dernière ligne droite du sixième au neuvième, c'était agréable d'en rouler quelques-uns ( birdies). "

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest