Sonia Lather Lone Indian fera les demi-finales du Championnat du monde de boxe féminin

Sonia Lather (57 kg), ancienne médaillée d'argent asiatique, a été la seule boxeuse indienne à se qualifier pour les demi-finales et à s'assurer une médaille aux Championnats du Monde Féminins de l'AIBA, alors que quatre autres ont perdu leurs quarts de finale à Astana mardi.

Sonia a eu raison de la Polonaise 3-0 sur la Polonaise Aneta Rygielska pour sauver l’Inde d’une défaite totale dans une épreuve où aucun ressortissant du pays n’a pu se qualifier pour Rio dans les trois catégories olympiques de 51 kg, 60 kg et 75 kg.

Les médaillés d’argent de l’édition précédente, Sarjubala Devi (48 kg), l’ancien champion junior Nikhat Zareen (54 kg), Saweety (81 kg) et Seema Poonia (+ 81 kg), ont également triomphé dans les catégories non olympiques.

Sonia a su allier prudence et agressivité et a littéralement épuisé sa rivale. Faisant preuve d'un beau jeu de jambes, Sonia a réussi à frapper quelques coups dans les deux premières rondes pour déstabiliser Aneta.

Dans les deux derniers rounds, la boxeuse polonaise a eu du mal à poursuivre le combat et a été mise à genoux par Sonia dans les dernières secondes du combat.

Sonia va maintenant faire face à l'Italienne Alessia Mesiano, qui a vaincu la Russe Viktoriia Kuleshova (2: 0) lors de son combat en quart de finale.

Plus tôt, dans un début décevant, la deuxième tête de série, Sarjubala, avait été battue par le favori local Nazym Kyzaibay.

La diminutive Manipuri, qui est aussi une ancienne championne du monde junior, a lutté contre son adversaire plus grand, qui avait également une meilleure portée.

La stratégie pour attaquer sans relâche, qui est généralement la plus grande force de Sarjubala, n'a pas fonctionné aujourd'hui, Kyzaibay l'attrapant en contre-attaque.

Le Kazakh a fait preuve de réflexes plus vifs et a marqué des buts pour déjouer Sarjubala.

Zareen ne pouvait pas non plus s'adapter au plan de match contre-attaque de sa rivale chinoise Piaopiao Liu alors qu'elle s'était inclinée 0-3 dans son combat en quart de finale.

Zareen, qui est également championne du monde junior, a établi une connexion précise chaque fois qu'elle lance une attaque, mais ne peut pas se défendre aussi bien contre Liu, qui contrôlait le combat avec son anneau sans faille.

Le médaillé d'argent de l'édition précédente, Saweety, n'était également pas un match contre le turc Elif Guneri et a été battu 0-3, tandis que Seema a également affronté l'espoir local de Lazzat Kungeibayeva avec un score identique de 0-3.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest