Sky et Mercury se qualifient pour le deuxième tour des éliminatoires de la WNBA

Le Chicago Sky et le Phoenix Mercury sont sortis du premier tour des éliminatoires de la WNBA 2021 jeudi soir et rendront visite à leurs adversaires du deuxième tour pour les matchs à élimination directe de dimanche.

Ciel de Chicago 81 Ailes de Dallas 64

Chicago a ouvert le score dans son stade d’origine, la Wintrust Arena, avec deux paniers précoces avant que Dallas ne se lance 5-0. Cela a été répondu par une course Sky 11-0 pour prendre une avance de 19-9 avec un peu moins de trois minutes à jouer dans le premier quart. L’attaquante de Sky Kahleah Copper a marqué 12 points sur ses 23 points au total, dans le premier quart, ce qui a mené Sky 25-14.

Le Sky a poussé une course de 9-0 pour étendre son avance à deux chiffres à 21 points lorsque le centre Azura Stevens a marqué sur un layup de retrait. Le score était de 37-16 avec 5:11 à jouer à la mi-temps. Dallas a répondu avec une course de 9-0 et le gardien Moriah Jefferson a marqué sur un pull-up en cours d’exécution à la fin du temps imparti. Le Sky menait 44-29 à la mi-temps.

Le garde des ailes Arike Ogunbowale a marqué trois points avec 8:50 à jouer dans le quart pour commencer le pointage pour Dallas. Ensuite, sa coéquipière, l’attaquante Satou Sabally, a eu la main chaude et a marqué sept des 10 prochains points de Dallas. Des paniers supplémentaires d’Ogunbowale et de la garde Marina Mabrey ont réduit le déficit à quatre points, portant le score à 51-47 en faveur de Chicago avec 3:16 à jouer au troisième quart.

L’attaquant des ailes Allisha Gray a frappé un tir de banque flottant avec 9:17 à faire au quatrième quart pour ramener Dallas à trois points, 55-52, mais ce serait le plus près qu’ils soient venus effacer le déficit antérieur de 21 points. Au cours des cinq minutes suivantes, les deux équipes ont échangé des seaux avant que Chicago ne commence à se retirer alors que le garde Courtney Vandersloot a marqué sept points dans une séquence de 13-1 pour clôturer le match.

Les Wings, septième tête de série, ont été éliminés des séries éliminatoires lorsque le buzzer final a retenti et que Chicago a remporté une victoire de 81-64.
Quatre joueurs de Sky ont marqué à deux chiffres avec Copper (23 points), Vandersloot (17 points), la garde Allie Quigley (15 points) et l’attaquante Candace Parker (11 points), tandis qu’Ogunbowale (22 points) et Sabally (12 points) ont mené le Ailes. Parker a mené tous les rebondeurs avec 15, tandis qu’Isabelle Harrison a mené les Wings avec 10 planches.

« Du côté défensif, nous avons réussi à faire taire ce que leurs gardes voulaient faire », a déclaré l’entraîneur-chef de Sky, James Wade. « Ils ne pouvaient pas se déplacer aussi librement qu’ils l’auraient souhaité. C’était un bon match pour nous tous parce que c’est une bonne équipe dans l’autre vestiaire.
L’attaquante de Sky, Candace Parker, a déclaré: «Dans le passé, je ne sais pas si nous aurions continué à nous réunir juste à travers les hauts et les bas de la saison. J’ai adoré la façon dont nous avons géré l’adversité ce soir.

Le sixième tête de série Sky se rendra au Minnesota pour un match à élimination directe au deuxième tour contre le troisième tête de série Lynx à 16 h, dimanche. Le match sera télévisé sur ESPN 2.

Phoenix Mercure 83 New York Liberté 82

Le Phoenix Mercury s’est qualifié pour le deuxième tour des éliminatoires de la WNBA 2021 grâce aux 21 points de la garde Sophie Cunningham, un sommet en carrière, alors qu’ils s’imposaient pour une victoire 83-82 sur le New York Liberty jeudi soir au Grand Canyon University Arena à Phénix.

Le Mercury a pris une avance de 16-5 au début des cinq premières minutes du match, mais cela a été répondu par une course Liberty de 15-4 pour terminer le premier quart avec un avantage de 24-23 sur Phoenix.

Le deuxième quart a commencé avec New York poursuivant au rythme où il s’était arrêté après le quart de pause avec une course de 9-2 dans les trois premières minutes et a pris une avance de 32-26. Phoenix a répondu avec sept points sans réponse à mi-chemin du cadre. A la mi-temps, New York menait 41-37.

Phoenix est revenu en force grâce à 12 points de Cunningham, qui a marqué trois tirs à trois points et trois lancers francs au troisième quart. À la fin du troisième quart, Phoenix menait 60-58.

Le quatrième quart a commencé comme un combat aérien alors que les deux équipes ont échangé des paniers et des avances. Avec un pointage à égalité à 71 et 5:10 à jouer au compteur, Phoenix a entamé une séquence de 8-0 pour prendre une avance de 82-79 avec 50,6 secondes à jouer.

L’attaquant de Liberty Betnijah Laney a frappé un pointeur à trois points du haut de la touche pour égaliser le pointage à 82 avec seulement 2,7 secondes à jouer. Phoenix a répondu en faisant passer le ballon à Brianna Turner sous le panier, forçant le gardien de New York Sami Whitcomb à commettre une faute avec 0,4 seconde à jouer.

« [There are] Beaucoup de choses que je veux dire sur l’arbitrage en WNBA, sur le manque de respect que cette équipe a reçu toute la saison, mais je ne peux pas les dire parce que les arbitres sont au-dessus de tout reproche », a déclaré l’entraîneur-chef de Liberty Walt Hopkins. « Ils n’ont pas besoin d’aller à une conférence de presse après les matchs. Ils n’ont pas à expliquer les erreurs qu’ils ont commises ou pourquoi ils ont fait ce qu’ils ont fait. C’est une mauvaise saison. La façon dont ils nous ont traités était mauvaise et c’est mon histoire.

Le premier lancer franc cerclé. Elle s’est connectée au deuxième lancer franc pour un avantage d’un point sur Phoenix, s’assurant que le match n’allait pas en prolongation. La garde new-yorkaise Sabrina Ionescu a décoché un tir de désespoir croisé qui a échoué.

Phoenix avait quatre joueurs à deux chiffres – le gardien Skylar Diggins-Smith (22 points), Cunningham (21 points), le centre Brittney Griner (16 points) et Turner (12 points). New York comptait également quatre joueurs dans un score à deux chiffres – Laney (25 points), la centre Natasha Howard (16 points), Ionescu (14 points) et l’attaquante Rebecca Allen (11 points). Howard et Griner ont chacun mené leurs équipes respectives avec 10 rebonds chacun.

L’entraîneur-chef de Mercury, Sandy Brondello, a déclaré: «Ils nous ont fait travailler pour cela. Je suis juste heureux que nous ayons pu survivre à cela.

Concernant la soirée carrière de Cunningham, Brondello a ajouté : « Elle n’a pas peur. Elle travaille vraiment dur. Je suis vraiment content pour Sophie. C’était sa nuit ce soir.

Le Mercury, cinquième tête de série, se rendra à Seattle pour un match à élimination directe au deuxième tour contre le Storm, quatrième tête de série, à 14 h 00, dimanche. Le match sera télévisé sur ABC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest