Six stars à surveiller à la Coupe d’Afrique des Nations

La Coupe d’Afrique des Nations débute dimanche au Cameroun avec l’équipe la mieux classée du continent, le Sénégal, considérée comme l’équipe à battre aux côtés de l’Algérie, championne en titre.

L’AFP Sport a sélectionné six stars à surveiller lors du tournoi :

Eric Maxim Choupo-Moting (Bayern Munich et Cameroun

Choupo-Moting a parfois été licencié au cours de son séjour de deux ans au Paris Saint-Germain, où il était un remplaçant en attaque des superstars Neymar et Kylian Mbappe. Pourtant, il a toujours marqué des buts importants et a marqué 17 fois en 44 apparitions depuis sa signature pour le Bayern Munich en 2020.

Le joueur de 32 ans, qui mesure 1,91 m, est né en Allemagne et a notamment joué pour Hambourg et Schalke au début de sa carrière avant un passage en Premier League à Stoke City.

Éligible au Cameroun par son père, il a représenté les Lions Indomptables aux Coupes du monde 2010 et 2014 et les a capitaine à la CAN en 2015 et 2017. Il n’y est pas allé en 2017, quand le Cameroun a remporté le trophée au Gabon, mais c’est le plus grand nom. dans l’équipe hôte cette fois alors qu’ils cherchent à remporter le trophée pour la sixième fois.

Sadio Mane (Liverpool et Sénégal)

Le Sénégal est la première équipe africaine selon le classement de la FIFA et l’attaquant de Liverpool Mane est leur joueur vedette. Ancien footballeur africain de l’année qui s’est également classé quatrième au classement du Ballon d’Or en 2019, Liverpool manquera énormément à Liverpool alors qu’il se rend au Cameroun – il a 10 buts cette saison pour son club.

Cependant, le joueur de 29 ans cherche désespérément à remporter le plus gros prix du football africain après la défaite du Sénégal contre l’Algérie lors de la finale de 2019. Le pays d’Afrique de l’Ouest n’a jamais remporté la Coupe des Nations.

Achraf Hakimi (Paris Saint-Germain et Maroc)

À 23 ans, l’arrière droit Hakimi joue pour le PSG après avoir déjà joué pour le Real Madrid, le Borussia Dortmund et l’Inter Milan, et est sans doute le meilleur arrière offensif de la planète aujourd’hui. Il sera donc l’homme à surveiller d’une équipe marocaine parmi les principaux prétendants à aller jusqu’au bout.

Hakimi, qui a rejoint le PSG en provenance de l’Inter en juillet dernier pour 60 millions d’euros (71 millions de dollars), est en théorie un défenseur, mais il est surtout un exutoire créatif et offensif clé à droite. Né et élevé à Madrid de parents marocains, Hakimi n’avait que 18 ans lorsqu’il a marqué lors de ses débuts en compétition pour les Lions de l’Atlas.

Mohamed Salah (Liverpool et Egypte)

Beaucoup se sont moqués de la septième place de Salah au classement final du Ballon d’Or en novembre. On pourrait affirmer qu’il n’y a pas de meilleur joueur au monde en ce moment que l’attaquant de 29 ans, qui a marqué 54 fois pour Liverpool depuis le début de la saison dernière.

L’équipe de Jurgen Klopp manquera à lui et à Mane pendant leur absence jusqu’à un mois, mais Salah porte les espoirs et les rêves de 100 millions d’Égyptiens sur ses épaules. Il est la tête d’affiche d’une équipe composée en grande partie de joueurs à domicile alors que les Pharaons poursuivent une huitième couronne africaine record.

Salah a joué dans l’équipe qui a perdu la finale de 2017 contre le Cameroun avant de s’incliner face à l’Afrique du Sud en tant qu’hôte des huitièmes de finale en 2019.

Riyad Mahrez (Manchester City et Algérie)

Autre ancien footballeur africain de l’année, Mahrez a mené l’Algérie à la victoire en 2019 et est à nouveau l’homme vedette alors qu’il cherche à défendre son titre.

L’ailier est en pleine forme pour Manchester City, avec 13 buts en 25 matchs cette saison pour les leaders de la Premier League. Aujourd’hui âgé de 30 ans, Mahrez est né et a grandi dans la banlieue parisienne, mais l’Algérie était le pays de naissance de son défunt père et Riyad a fait ses débuts internationaux juste avant la Coupe du monde 2014, peu de temps après son arrivée en Angleterre avec Leicester City.

Sébastien Haller (Ajax et Côte d’Ivoire)

Le grand attaquant de 27 ans a été l’une des stars de l’UEFA Champions League cette saison, marquant 10 buts en phase de groupes pour l’Ajax. Il est devenu le deuxième joueur à marquer dans les six matches de groupe, après Cristiano Ronaldo en 2017.

Promu

Haller, qui compte 22 buts cette saison, a rejoint l’Ajax en janvier dernier en provenance de West Ham United pour 22,5 millions d’euros (27,5 millions de dollars), mettant fin à une période décevante en Angleterre pour revenir dans la ligue néerlandaise, où il était basé auparavant.

Né et élevé en banlieue parisienne, il a joué pour la France des moins de 21 ans mais a choisi de représenter la Côte d’Ivoire – le pays de naissance de sa mère – après avoir reçu l’appel à l’âge de 26 ans.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest