Simona Halep se dirige vers l’Open de France « bizarre » comme favori incontesté


L’ancienne championne Simona Halep arrive à l’Open de France reprogrammé en tant que joueur à battre dans un tirage au sort féminin, Ashleigh Barty et la récente gagnante de l’US Open Naomi Osaka, deux des trois meilleures au monde. Serena Williams ne peut jamais être écartée car elle lance une autre candidature pour une 24e couronne en simple du Grand Chelem, mais Roland Garros est la majeure la moins réussie de l’Américaine malgré ses victoires en 2002, 2013 et 2015. Garbine Muguruza, qui a battu Serena Williams en La finale de 2016 est une autre candidate tandis que l’ancienne numéro un mondiale Victoria Azarenka espère reprendre l’élan de sa course à la finale de l’US Open dans le swing sur terre battue.

La vice-championne de l’année dernière, Marketa Vondrousova, visera à nouveau une course en profondeur à Paris après avoir retrouvé une certaine forme à l’Open d’Italie de la semaine dernière, où elle a fait les demi-finales avant de perdre contre sa compatriote Karolina Pliskova.

La Tchèque, classée quatrième, s’est retirée de la finale en raison d’une blessure à la cuisse après avoir abandonné le premier set à Halep, qui a prolongé sa série de victoires à 14 matches après avoir remporté un deuxième titre consécutif à la sortie du lock-out.

« Je suis honoré d’apprendre que je suis le favori, les gens pensent que je suis le favori. Mais je ne regarde pas dans cette direction », a déclaré Halep, qui joue l’Espagnole Sara Sorribes Tormo au premier tour.

« Ce n’est pas une pression supplémentaire. Je suis habitué à ce genre de pression parce que j’ai été n ° 1 dans le passé. J’ai été dans cette position. »

« Jouer à Roland Garros en septembre, fin septembre, c’est un peu bizarre », a-t-elle ajouté. « Mais c’est bien que nous ayons la chance de jouer à ce tournoi. »

Aucune femme n’a réussi à défendre le titre de Roland-Garros depuis que Justine Henin a remporté trois fois de suite entre 2005 et 2007, une tendance qui se poursuivra avec Barty se retirant des craintes de coronavirus qui l’ont également incitée à sauter l’US Open.

Des conditions sombres vous attendent

Une douleur aux ischio-jambiers a écarté le triple champion du Grand Chelem Osaka, tandis que Bianca Andreescu, la gagnante de l’US Open 2019, manquera également le tournoi. La Canadienne n’a pas joué depuis qu’elle s’est blessée au genou en octobre dernier lors de la finale de la WTA.

Malgré les absents notables, le peloton ici est plus fort que l’US Open où six des 10 meilleurs joueurs mondiaux ont sauté l’événement, avec le retour de Halep, Elina Svitolina et Kiki Bertens. Belinda Bencic était un scratch tardif avec une blessure au bras.

« Comme je l’ai toujours dit, de nombreuses filles du top 10, du top 15 ont une chance de gagner un Grand Chelem », a déclaré Halep.

« Roland Garros est très ouvert, parce que c’est sur terre battue mais c’est un peu plus rapide, donc aussi les gros frappeurs peuvent gagner facilement. »

La Roumaine détient un record de 20-2 cette saison et est invaincue depuis janvier – ses seules défaites sont survenues contre Aryna Sabalenka à Adélaïde et Muguruza en demi-finale de l’Open d’Australie.

Les joueurs devront s’adapter à des conditions automnales inconnues, avec des rafales de vent et des pluies persistantes prévues pour le départ de dimanche. Les perspectives météorologiques ne devraient pas non plus s’améliorer beaucoup.

« C’est une grande différence entre Rome et ici, c’est sûr. 15 degrés de moins », a déclaré Halep en souriant. « Je sens le froid. J’ai envie de lutter un peu. Mais pour tout le monde, c’est pareil. »

Quant à Williams, qui aura 39 ans samedi, elle n’a pas ajouté à son parcours du Grand Chelem depuis qu’elle a remporté l’Open d’Australie 2017 alors qu’elle était enceinte.

La fenêtre d’opportunité se referme pour qu’elle puisse enfin égaler le total de Margaret Court, avec un sens indéniable d’une opportunité disparue après sa sortie en demi-finale à Flushing Meadows.

Williams s’est retirée de l’événement de Rome la semaine dernière avec une souche d’Achille, ce qui signifie qu’elle arrivera dans la capitale française sans avoir joué sur terre battue cette année.

Promu

Elle devrait affronter sa compatriote américaine Kristie Ahn dans un match revanche de leur rencontre de premier tour à l’US Open.

Elle pourrait rencontrer sa vieille rivale et amie proche Victoria Azarenka au cours des 16 dernières semaines, quelques semaines à peine après que la star biélorusse a remporté son dernier affrontement à Flushing Meadows.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest