Sebastian Vettel s'excuse alors que Kimi Raikkonen met en garde contre le "retour sur investissement"

Sebastian Vettel s'est excusé auprès de son coéquipier Ferrari, Kimi Raikkonen, pour leur premier accrochage en corner lors du Grand Prix de Belgique dimanche dernier.

S'exprimant lors de la conférence de presse de jeudi avant le Grand Prix d'Italie de ce week-end, le quadruple champion du monde a reconnu qu'il n'avait pas ménagé assez de place lorsque les trois hommes se sont écrasés.

"Il n'y a pas tellement de choses à dire", a déclaré Vettel. «C’est clair ce qui s’est passé. Je pensais qu’il y avait Kimi à l’intérieur, mais il s’avère qu’il y avait trois voitures.

"La chambre que j'ai donnée à Kimi n'était pas conçue pour trois voitures. Max était hors de combat, mais il a ensuite pensé qu'il ne l'était pas.

"Je ne vois pas grand chose dans les miroirs. Je pouvais voir que Kimi était là et que j'étais légèrement en avance. Si je devais le refaire, bien sûr, je laisse un peu plus de place et nous le faisons.

"C’était dommage que les trois s’impliquent et ne sortent pas du virage en étant capables de courir pour le podium à cause de cela."

Raikkonen a déclaré: "Évidemment, c'était malheureux. Il a dit pardon et j'ai dit d'accord. Nous allons de l'avant. Ce n'était pas idéal pour nous trois, mais c'est comme ça que ça se passe parfois."

Raikkonen était plus préoccupé par l'attitude et les commentaires du pilote Red Bull Verstappen.

Il a dit que parler de "retour sur investissement" était inapproprié et a déclaré qu'une course de Grand Prix n'était "pas l'endroit" pour cela.

'Rien de personnel'

"Personnellement, je n'ai rien contre Max", a déclaré le Finlandais.

"Il fait du bon travail. Il est rapide, mais il ya certaines choses qui, selon moi, ne sont pas correctes – si vous devez ralentir ou freiner à toute vitesse.

"Tout le monde a le droit de dire ce qu'il ressent. Comme je l'ai dit, je n'ai rien de personnel contre lui, mais certaines choses ne sont pas correctes.

"Si quelqu'un dit que pendant la course, il fait quelque chose à cause de ce qui s'est passé au premier virage – que c'est un retour sur investissement – je ne pense pas que ce soit le bon sport que de rembourser à dessein.

"Cela peut finir très mal. Oui, les gens font des erreurs, tout le monde les a faites et cela nous arrivera à tous. Vous devez juste l'accepter, mais ce n'est pas l'endroit pour commencer à faire des bêtises, d'une manière et rembourser quelque chose. "

Vettel et Raikkonen ont combiné leurs efforts pour monter sur le podium à neuf reprises cette année, mais aucune au cours de leurs quatre dernières courses n’a créé une pression supplémentaire avant la compétition sur la piste de l’équipe.

La dernière victoire de Ferrari remonte au Grand Prix de Singapour 2015, il y a un an, mais Vettel garde de bons souvenirs de Monza après avoir remporté sa première victoire en F1 sur le circuit en 2008 alors qu'il courait pour Toro Rosso.

Il a récolté deux autres victoires avec Red Bull, en 2011 et en 2013, et il n’est plus l’objet de moquerie des supporters comme il l’a été lorsqu’il a remporté quatre titres consécutifs.

"L'année dernière, lors de ma première fois en costume rouge (Ferrari), ils m'ont fait comprendre qu'ils ne me détestaient pas autant, comme lorsque j'étais avec Red Bull", a déclaré Vettel.

"Donc, pour moi, ce serait un rêve si je pouvais gagner cette course ici en rouge."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest