Sebastian Vettel remporte le Grand Prix du Bahrein alors que Lewis Hamilton paie une pénalité

C'était la troisième victoire de Vettel à Bahreïn et sa 44e de sa carrière, un repère qui le laissa satisfait du travail de son équipe et de celui qui prouva que Ferrari, qui employait une stratégie agressive, était de retour comme prétendant au championnat.

"Ce fut une très bonne journée pour moi. La voiture était vraiment incroyable à conduire et je pouvais contrôler la course à la fin. Lewis était une menace pour la fin et, avec le trafic, on ne sait jamais", a déclaré Vettel, qui a également déclaré a remporté le match d'ouverture en Australie.

"Mais finalement, c'était une course contrôlée."

Vettel mène maintenant la course au titre avec 68 points devant Hamilton sur 61.

Hamilton, qui a été pénalisé pour un incident dans la voie des stands en freinant devant Ricciardo quand il a ralenti avant de s’arrêter, félicite Vettel et remercie Bottas, qui a laissé passer le Britannique dans les derniers tours.

"L'incident de la voie des stands a été coûteux, a déclaré Hamilton. "C'était de ma faute. Je m'excuse auprès de l'équipe pour avoir perdu ce temps là-bas …"

Bottas était abattu.

"Ce fut une course très difficile pour moi, qui a eu du mal à garder le rythme, j’ai eu des problèmes de pression des pneus et puis j’ai été limité à l’arrière. C’était juste un peu trop de direction partout."

Le coéquipier de Ricciardo, Red Verstappen, âgé de 19 ans, est sorti de l'action après une défaillance des freins.

Le Brésilien Felipe Massa a terminé sixième pour Williams, un cadeau bien reçu pour son anniversaire, dimanche, au patron de l’équipe, Frank Williams, qui a 75 ans, tandis que Sergio Perez se classait septième pour Force India.

Romain Grosjean se bat pour prendre la huitième place devant Haas devant Nico Hulkenberg de Renault et Esteban Ocon dans le deuxième Force India.

Par une journée nettement plus froide, avec un vent fort, les températures sont tombées à 25 ° C et à 30 degrés Celsius peu de temps avant la course, lorsque le Belge Stoffel Vandoorne s'est retiré après une nouvelle panne moteur avec sa McLaren Honda, son troisième du week-end et les Quatrième.

Il y a eu deux accidents spectaculaires.

Verstappen a chuté hors de la course au 12e tour suite à une défaillance des freins. Tandis que Vettel se frayait un chemin à travers le champ, Mercedes a été projetée comme une bouée de sauvetage lorsque Carlos Sainz de Toro Rosso et la recrue canadienne Lance Stroll de Williams sont entrées en collision au Turn One.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest