Saina Nehwal soulève des questions sur la sécurité de Thomas et Uber Cup au milieu du coronavirus

Saina Nehwal a accepté de participer à la Thomas and Uber Cup au Danemark.© AFP


La navette indienne Ace Saina Nehwal a soulevé dimanche des préoccupations en matière de sécurité concernant la conduite de la Coupe Thomas et Uber au Danemark au milieu de la pandémie de coronavirus. Nehwal a déclaré que sept pays se sont déjà retirés du tournoi prévu du 3 au 11 octobre à Aarhus, au Danemark. S’adressant à Twitter, Nehwal a écrit: « 7 pays se sont retirés du tournoi à cause de la pandémie … Est-il suffisamment sûr pour organiser ce tournoi pendant cette période ?? … (Thomas et Uber Cup 2020) #coronavirus. » L’équipe indienne de l’Uber Cup sera renforcée par la présence de Saina Nehwal et de PV Sindhu après que ce dernier ait consenti à sa disponibilité sur l’insistance du président de la BAI, Himanta Biswa Sarma.

Les médaillés de bronze des Jeux du Commonwealth Ashwini Ponnappa et Sikki Reddy, quant à eux, dirigeront le département du double avec les jeunes Aakarshi Kashyap et Malvika Bansod qui auront également un aperçu de l’équipe.

En Uber Cup, l’Inde se retrouve dans le groupe D, les autres équipes étant la Chine, l’Allemagne et la France.

L’équipe indienne de la Coupe Thomas sera dirigée par l’ancien numéro un mondial Kidambi Srikanth, Parupalli Kashyap et Lakshya Sen étant les autres stars.

La charge de double sera dirigée par Manu Attri et B Sumeeth Reddy alors que le duo numéro un du pays de Satwiksairaj Rankireddy et Chirag Shetty a dû se retirer après que Rankireddy ait été testé positif au COVID-19.

Dans la Thomas Cup, l’Inde a été placée dans le groupe C, le Danemark, champion de 2016, étant leur plus grande compétition, outre l’Allemagne et l’Algérie dans le même groupe. Cependant, la Chine, 14 fois championne, attend toujours la confirmation de sa participation.

Notamment, l’Inde avait annulé son camp préparatoire avant le tournoi. L’Autorité sportive indienne avait proposé le camp préparatoire à Hyderabad qui devait initialement commencer le 7 septembre et se terminer le 27 septembre.

Cependant, le camp a été annulé jeudi après qu’il est devenu clair que les joueurs ne bénéficieraient d’aucun relâchement pendant la période de quarantaine obligatoire de sept jours.

Sujets mentionnés dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest