Saina Nehwal et Parupalli Kashyap critiquent l'arbitrage des "malades" lors des championnats du monde BWF

Saina Nehwal, qui a perdu son match de la troisième journée face au Mia Blichfeldt du Danemark à Bâle jeudi, a critiqué l’arbitrage lors de sa défaite 21-15, 25-27, 12-21 aux Championnats du monde BWF. Le mari du médaillé de bronze des Jeux olympiques de Londres, Parupalli Kashyap, s'est adressé à Twitter pour exprimer sa déception. "Deux points de match ont été arrachés par un mauvais arbitre", avait tweeté Kashyap. "Et de nombreuses mauvaises décisions. Incroyable qu’il n’y ait pas d’examens sur d’autres terrains aux CHAMPIONNATS DU MONDE. Quand notre sport s’améliorera-t-il? Malade [of it]," il ajouta.

La huitième tête de série, Saina, a également tweeté peu après, exprimant sa consternation devant l'arbitrage.

"Je ne peux toujours pas croire 2 points de match que l'arbitre a annulés lors du deuxième match", a déclaré l'ancien numéro 1 mondial. "Et l'arbitre me dit dans le [middle] du deuxième match "laissez les arbitres de ligne faire leur travail" et je ne comprends pas tout à coup comment l’arbitre a annulé les points du match. Très malade."

Le match du simple marathon féminin de Saina a duré une heure et 12 minutes et 52 points ont été joués lors du deuxième match. L'Indien avait deux points de match tout en conservant cinq points de match.

Le match a été joué sur le terrain n ° 4 et il n'y a pas eu de télédiffusion. Et comme ce n’était pas l’un des deux tribunaux en cours de télédiffusion, il n’existait pas non plus de système de contrôle en place.

Lors de l’autre match, PV Sindhu, double médaillé d’argent, a accédé aux quarts de finale avec une confortable victoire de 21-14, 21-6 contre les États-Unis Beiwan Zheng.

Sindhu affrontera la deuxième tête de série, Tai Tzu Ying, du Taipei chinois, en quart de finale vendredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest